COMPléments d’ENQUÊTES

A l’hôpital Edouard Herriot, nouveau bâtiment, vieux problèmes

LyonOuvert en septembre dernier, le pavillon H devait être l’emblème du programme de modernisation de l’hôpital Edouard Herriot : meilleure offre de soins, meilleures conditions de travail et sacro-sainte « efficience ». Trois mois après son inauguration, les agents dressent un bilan mitigé.

Nouveau stade : l’exposé de Waldemar Kita à la ministre des sports

NantesLundi 7 janvier, le président du FC Nantes a rencontré la ministre des sports Roxana Maracineanu, à Paris. Une petite heure d’échanges presque entièrement consacrée au projet de nouveau stade à proximité de La Beaujoire. Et une proposition pour le moins surprenante.

Centrale Nantes : la direction fragilisée par les élections internes

NantesFin septembre, nous décrivions les inquiétudes que suscitait Centrale Nantes sur les plans de la gestion financière et des ressources humaines, ainsi que le management décrit comme «brutal» et «clanique» de son directeur, Arnaud Poitou. Trois mois plus tard, des élections internes révèlent l’émergence d’une large opposition chez les personnels et les étudiants.

Toulouse : comment Veolia et Suez ont gagné la bataille du marché de l’eau

ToulouseLa gestion de l’eau et de l’assainissement à Toulouse Métropole devrait être finalement confiée à Veolia et Suez, moins chers qu’une régie publique. Mais les prix annoncés par les deux groupes privés sont-ils sincères ?

Fin de partie pour Ekito, la pépite toulousaine du numérique

ToulouseL'accélérateur de start-up et entreprise de services informatiques a été déclarée en liquidation judiciaire par le tribunal de commerce de Toulouse. L'endettement important et le manque de trésorerie ne permettent pas de poursuivre l'activité.

Nantes-Châteaubriant : l’avenir de plus en plus incertain du tram-train

NantesUn peu plus d'un an après notre enquête sur l'échec de la ligne reliant Nantes au Castelbriantais, le trafic voyageur n'a qu'à peine progressé. Sa transformation semble d'autant plus inéluctable qu'au nord l'amélioration de la liaison Nantes-Rennes presse et qu'au Sud, un tram va venir le concurrencer.

MEL : pourquoi l’agence anticorruption a saisi le procureur

LilleMediacités a mis la main sur un document de l’Agence française anticorruption qui détaille les questions posées à la Métropole de Lille dans le cadre de sa procédure de contrôle. Il éclaire les raisons qui ont conduit les magistrats de ce service à saisir le procureur de la République sur d'éventuelles infractions pénales.

Ayrault, Rolland, la Sémitan, le YelloPark… Pascal Bolo sans filtre

NantesDu projet de nouveau stade à La Beaujoire à ses relations avec Johanna Rolland ; de l'échec de la monnaie locale SoNantes aux revendications des chauffeurs de bus ou de tram... Le premier adjoint nantais et vice-président de la Métropole se lâche. Morceaux choisis.

Le député Isaac-Sibille toujours aussi proche des labos

LyonDix mois après notre enquête sur les liens d’intérêts entre élus et industrie pharmaceutique, la situation a-t-elle changé ? Pas vraiment pour le député MoDem du Rhône Cyrille Isaac-Sibille qui, dès le lendemain de son entrée à l’Assemblée nationale, était invité par un laboratoire.

Pesticides dans l’eau de Saint-Nazaire : nos réponses à vos questions

NantesL’article de Mediacités révélant la présence de pesticides dans la nappe phréatique qui alimente Saint-Nazaire a provoqué beaucoup de réactions. Comme nous l'écrivions, l’eau de Saint-Nazaire est tout à fait potable et commercialisable… Mais il y a quand même des pesticides dedans.

« L’absentéisme est un symptôme du problème démocratique de la MEL »

LillePour Fabien Desage, maître de conférence en science politique à l’université de Lille, et spécialiste de la politique intercommunale, l’absentéisme des élus de la Métropole européenne de Lille, dont Mediacités a dévoilé les chiffres, n'est qu'un signal de dysfonctionnements plus profonds.

La lanceuse d’alerte du Quai d’Orsay poussée vers la sortie

NantesLe juge des référés du tribunal administratif de Nantes a refusé de suspendre la mise à la retraite d'office de Françoise Nicolas. Avant d'être placardisée à Nantes, cette fonctionnaire du ministère des Affaires étrangères avait dénoncé un système de « détournement des crédits d'Etat » à l'ambassade de France au Bénin.