COMPléments d’ENQUÊTES

« L’absentéisme est un symptôme du problème démocratique de la MEL »

Lille Pour Fabien Desage, maître de conférence en science politique à l’université de Lille, et spécialiste de la politique intercommunale, l’absentéisme des élus de la Métropole européenne de Lille, dont Mediacités a dévoilé les chiffres, n'est qu'un signal de dysfonctionnements plus profonds.

La lanceuse d’alerte du Quai d’Orsay poussée vers la sortie

Nantes Le juge des référés du tribunal administratif de Nantes a refusé de suspendre la mise à la retraite d'office de Françoise Nicolas. Avant d'être placardisée à Nantes, cette fonctionnaire du ministère des Affaires étrangères avait dénoncé un système de « détournement des crédits d'Etat » à l'ambassade de France au Bénin.

Centrale nucléaire du Bugey : la rustine ne tient pas

Lyon L’an dernier, Mediacités révélait le colmatage d’une brèche détectée sur un réacteur de la centrale la plus proche de Lyon. Problème : dès le redémarrage, la réparation a montré des signes de faiblesses. L’Autorité de sûreté nucléaire réclame des explications à EDF.

L’Arbre aux hérons, “magnifique bricolage” au (sur)coût inestimable

Nantes Combien coûtera au final la nouvelle et gigantesque création de la compagnie La Machine ? 35 millions d'euros comme annoncé en 2013 ? A Nantes, personne ne semble en mesure de le savoir. Pour autant, et contrairement à Toulouse, pas question de serrer la bride financière à ses talentueux créateurs.

Levothyrox : imbroglio au CNRS, les malades en colère

Toulouse Le CNRS s'est désolidarisé du chercheur toulousain qui a découvert des éléments chimiques pouvant expliquer les effets indésirables du Levothyrox. Cette décision a provoqué la colère des associations de malades de la thyroïde, qui maintiennent leur soutien au chimiste.

FC Nantes : les entraîneurs valsent, les holdings de Kita prospèrent

Nantes Embauche d’un quinzième coach en onze ans, défense du très controversé projet YelloPark... Le président-propriétaire des Canaris ne ménage pas ses efforts en cette rentrée. Pas pour rien : dans sa holding belge (qui possède le club), le cash continue d'affluer.

Quand l’Etat se montre étonnamment généreux avec Jean-Michel Baylet

Toulouse L'Etat a accordé une méga-subvention de plus de 3,4 millions d'euros au journal Midi Libre, propriété de Jean-Michel Baylet, pour sa nouvelle imprimerie. En piétinant quelque peu la réglementation, nous explique le journal spécialisé La Lettre A.

Ce qu’ont voté les députés des Hauts-de-France

Lille Sélectionnez un département, puis le nom d'un député et découvrez quels ont été ses votes lors de tous les scrutins solennels tenus à l'Assemblée Nationale entre juin 2017 et août 2018. Survolez ensuite les marqueurs pour découvrir les détails de chaque vote et la description des textes concernés.

Genfit, sa com’ onéreuse et… la théorie du complot

Lille La biotech nordiste a dégringolé en bourse à la suite de l'article de Mediacités, suivi de la publication de résultats semestriels décevants et de la démission surprise de sa directrice médicale. Il n'en fallait pas davantage pour que les rumeurs de complot prospèrent...

Saint-Nazaire et le Département au secours de la Cité sanitaire

Nantes Le 20 septembre, le conseil départemental de Loire Atlantique, comme la ville de Saint-Nazaire avant lui, a décidé d'exonérer de taxe foncière la Cité sanitaire de Saint-Nazaire, mal en point financièrement. Une décision prise contre l'avis de Bercy.

Cumul de mandats : Darmanin a la mémoire qui flanche

Lille Invité par France 3 Hauts-de-France, deux jours après les révélations de Mediacités sur son absentéisme spectaculaire en tant qu’élu local, le ministre de l’action et des comptes publics a défendu le cumul parallèle de trois mandats locaux. Quitte à oublier quelques vérités et un engagement solennel.

Charbonnières : nouvelle transaction curieuse, route de Paris

Lyon Le Tribunal administratif de Lyon s’est penché, le 6 septembre, sur l’imbroglio immobilier qui lie la municipalité de l’Ouest lyonnais au promoteur Miprom. Surprise : il fut question d’un troublant cadeau – un parking de 50 places – estimé à 200 000 euros.