Elles font penser à ces bons élèves, un brin agaçants, qui lèvent le doigt chaque fois que le maître propose un nouvel exercice ou a besoin d'un volontaire. « Moi, moi ! » La Métropole européenne (MEL) et la ville de Lille sont prêtes à accueillir l'Agence européenne du médicament, qui quitte Londres pour cause de Brexit. Dans un domaine moins glamour, la MEL a répondu « présente » à la Région, qui cherche une piste d'atterrissage pour son futur technocentre de la méthanisation. La capitale des Hauts . . .

Cet article est réservé à nos abonnés, pour lire la suite de l'article :
Découvrez Mediacités gratuitement pendant 24h !
Abonnez vous à partir de 1€/mois.
Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.