Trop petite pour être capitale, trop petite pour rayonner, Lille est un nain politique et économique ! » Ce constat sans appel, c’est celui de l’association Axe Culture et de son président, Thomas Werquin. Engagé dans un combat pour « la réduction du nombre de communes en France et sur la métropole lilloise en particulier », le think tank nordiste (re)lance un vieux et grand débat. Son objectif ? La création d’une grande ville de Lille. Concrètement, Axe Culture . . .

Cet article est réservé à nos abonnés, pour lire la suite de l'article :
Découvrez Mediacités gratuitement pendant 24h !
Abonnez vous à partir de 1€/mois.
Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.