Un petit matin de décembre. Thierry Pauchet manque d'avaler son café de travers en consultant les annonces "immobilier" de La Voix du Nord. « J'ai découvert au coin d'une page que la ville vendait le collège Jean-Macé, un joyau architectural, raconte le président délégué de l'opposition municipale à Lille. C'est la première fois qu'une cession ne fait pas l'objet d'un débat en commission d'urbanisme, où je siège depuis neuf ans. Je suis tombé du grenier à la cave ! »

L'acte de vente . . .

Cet article est réservé à nos abonnés, pour lire la suite de l'article :
Découvrez Mediacités gratuitement pendant 24h !
Abonnez vous à partir de 1€/mois.
Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.