Un « climat de tension ». C’est ainsi que le rapporteur public Denis Perrin a qualifié l’ambiance qui régnait parmi la dizaine d’employés de la médiathèque de La Madeleine. Ce mardi 28 février au matin, le tribunal administratif de Lille aborde une affaire très sensible et restée discrète. La présidente de séance, Sophie Bergerat, le sait et se fait plus attentive encore lorsqu’Yveline Perroy arrive à la barre. Cette bibliothécaire spécialiste de lecture à voix haute et responsable des rayons enfance, conteste une sanction reçue pour avoir . . .

Cet article est réservé à nos abonnés, pour lire la suite de l'article :
Découvrez Mediacités gratuitement pendant 24h !
Abonnez vous à partir de 1€/mois.
Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.