Yveline Perroy peut souffler. Ce mardi 14 mars, le tribunal administratif de Lille a rendu un jugement favorable à cette employée de la médiathèque de La Madeleine et annulé sa mise à pied de trois jours infligé par la commune. L’affaire portait sur la censure partielle d'un livre jeunesse évoquant l'homoparentalité. L’information avait largement agité le landerneau et les réseaux sociaux, suite aux articles parus dans Mediacités et Le Monde peu après l'audience . . .

Cet article est réservé à nos abonnés, pour lire la suite de l'article :
Découvrez Mediacités gratuitement pendant 24h !
Abonnez vous à partir de 1€/mois.
Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.