ENQUÊTES

Métropole de Lille : l’agence anticorruption étrille le président et son bras droit

Lille[EXCLUSIF] Mediacités s'est procuré le rapport de l'Agence française anticorruption sur la Métropole de Lille. Ce document confidentiel s'attarde sur le remboursement de certains frais engagés par Damien Castelain et son directeur général des services. Et sur des achats de billets pour les matchs du Losc.

Une liste interminable d’anomalies à l’IAE de Lille

LilleDepuis plus de deux ans et demi, la Cour des comptes enquête sur l’Institut d’administration des Entreprises (IAE) de Lille. Dans son viseur, les innombrables dysfonctionnements du département des relations internationales qui pourraient aboutir à des poursuites pénales. Un diagnostic sévère, corroboré par un audit secret de l’université de Lille.

Football Leaks : les copieuses commissions de l’agent trouble Paulo Tavares

LilleLe Portugais Paulo Tavares est actuellement impliqué dans une tentative de rachat du Valenciennes Football Club. Cet intermédiaire s'est notamment distingué par ses combines avec l'AS Monaco pour échapper aux règles de rémunération des agents sportifs.

Jean-Claude Casadesus, ce très cher chef d’orchestre

LilleConnaître le montant des rémunérations des chefs d’orchestre relève du tabou. Mediacités a enquêté sur le cas de Jean-Claude Casadesus, l’illustre chef fondateur de l’Orchestre national de Lille, aujourd’hui retraité mais toujours très actif.

Pollution des sols : les failles coupables dans l’accès à l’information

LilleLa transparence sur l'état réel des anciens sites pollués devrait relever du droit d'information automatique. Or les habitants des logements construits sur d'anciennes friches polluées - ou les journalistes - se heurtent à un préoccupant mur du silence... ou d'ignorance.

Exclusif : la carte des sols pollués de la métropole de Lille

LilleHéritage d'un passé industriel intense, l'agglomération compte plus de 160 terrains signalés comme pollués. Métaux lourds, hydrocarbures, solvants... Autant de produits dont les résidus sont potentiellement dangereux pour la santé. Or le contrôle de la dépollution et des précautions prises est défaillant.

« Gang des motards » de Lille : retour sur un « drôle de...

LilleQuarante-deux mois après une opération massive de la gendarmerie et onze mises en examen, le dossier judiciaire Chosen Few s’enlise. Mieux ! Le groupe de motards lillois, soupçonné de trafics en tout genre et d’accointances nazies, poursuit ses activités comme si de rien n’était. Mais que se passe-t-il donc ? Mediacités a cherché à le comprendre…

Lille-Moulins : comment la drogue pourrit la vie d’un quartier

LilleEn 20 ans, ce quartier populaire de Lille est devenu un véritable supermarché de la drogue à ciel ouvert - mais aussi d'armes de toutes sortes. Les consommateurs de stupéfiants s’y retrouvent pour le plus grand malheur des habitants qui subissent la loi des dealers.

L’Université de Lille au bord de l’asphyxie, la présidence en accusation

LilleLignes téléphoniques coupées, patrimoine en mauvais état, recrutements bloqués… mais aussi direction pléthorique et masse salariale excessive. La fusion des trois universités lilloises a dégradé la situation au lieu de l'arranger, comme le montre le rapport confidentiel que Mediacités publie in extenso.

Wattrelos, son maire expert en finances et le gouffre de la dette

LilleLa cinquième commune la plus peuplée de la métropole lilloise s'enfonce dans le surendettement sous la houlette de Dominique Baert, maire depuis près de 20 ans... et spécialiste présumé des finances publiques.

Levothyrox : Jean-Louis Wémeau, le professeur lillois qui roule pour Merck

LilleL’ancien chef du service d’endocrinologie du CHRU de Lille a été l’un des principaux défenseurs du laboratoire Merck dans la crise du Levothyrox. Il vient d’être missionné pour promouvoir la nouvelle formule du médicament lors d’une « tournée africaine ».

Hauts-de-France : les copieuses emplettes des élus frontistes

LilleL'examen minutieux des dépenses des 170 élus régionaux et des budgets de fonctionnement des groupes politiques met en évidence l'ampleur des achats informatiques du Rassemblement national-Bleu Marine. Elles s'élèvent à plus de 78 000 euros en deux ans.