La guerre est déclarée. Selon les informations de Mediacités, une plainte contre « X » pour « favoritisme », « prise illégale d’intérêt » et « recel de prise illégale d’intérêt » a été envoyée le 27 décembre au parquet national financier (PNF) visant les HCL, sa directrice générale et la société d’assurance mutuelle Sham.

Ce signalement s’inscrit dans une bataille qui oppose depuis plusieurs années Sham, l'assureur historique des établissements hospitaliers publics, et le Bureau Européen d'Assurance Hospitalière (BEAH), un courtier en assurance créé en 2009. Depuis dix ans les deux entreprises se livrent une concurrence acharnée pour remporter les marchés publics d’assurance, obligatoires pour les CHU.

Tout commence par un appel d’offres lancé en juillet 2018 par les HCL, portant sur l’assurance en « responsabilité civile hospitalière » de l’établissement. Un marché détenu jusqu’alors par la Sham, pour un montant d’environ

Cet article est réservé à nos abonnés, pour lire les 80% restants de l'article :
Découvrez Mediacités gratuitement pendant 24h
En renseignant votre e-mail, vous acceptez de recevoir nos newsletters (2 par semaine) et des offres d'abonnement.
Abonnez-vous pour 6,90€/mois ou 59€/an.
Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.