Ils ont encore la scène en mémoire. Lundi 15 avril, « un homme a voulu se suicider avec les barbelés ! » Dounia*, enfermée au Centre de rétention administrative (CRA) de Lyon Saint-Exupéry, dit y avoir assisté. Elle n’est pas la seule. « Il y a eu une émeute dans le centre, raconte Malik*, un autre “retenu”, d’origine algérienne. Il est monté sur le toit. Il a mis du fil barbelé autour de son cou et a essayé de se pendre. »                                                

Du côté de la préfecture du Rhône, on réfute formellement : « Ce n'était pas d’un suicide, mais d’une tentative d’évasion. » Évacué par les pompiers, l’homme, « blessé léger », a été transporté à l’hôpital en fin de journée. « Il s’agissait d’une fuite par escalade, précisent les services de l’Etat. L’homme s’est retrouvé

Il vous reste 80% de cet article à découvrir !
Abonnez-vous sans engagement de durée
pour lire la suite et 800 autres enquêtes exclusives.
Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.

Pourquoi s'abonner à Mediacités ?

  • 100% indépendant, seuls nos lecteurs nous font vivre.
  • Aucune pub, jamais !
  • Des enquêtes et révélations exclusives.
  • Soutenez un contre-pouvoir dans votre ville
  • Comprendre les enjeux nationaux par le local.
La curiosité est un beau défaut,
vous aussi, adoptez Mediacités !