DECRYPTAGES

Futur CHU de Nantes : le risque d’une obsolescence mal programmée

NantesLe nouvel hôpital de Nantes qui doit ouvrir en 2026 est censé projeter le patient dans la médecine de demain. Pourtant, malgré un investissement estimé à un milliard d'euros, l'équipement anticipe-t-il suffisamment la fulgurante évolution des technologies de santé et l'impact de l'arrivée du numérique ?

CHU à un milliard : Nantes en aura-t-elle pour son argent ?

NantesAprès l’avis favorable des commissaires-enquêteurs, le permis de construire du futur CHU de Nantes devrait être déposé dans les mois à venir. Entre son coût prévisionnel énorme et la subvention de 225 millions d’euros de l’État qui l’est tout autant, l'opération est déjà résolument hors-norme. Comment rembourser la facture ? Premier volet d’un décryptage des enjeux d'un projet pharaonique.

TER en Pays de la Loire : un service pas à la hauteur de...

NantesDans un rapport à paraître, la Chambre régionale des comptes passe au crible la gestion du réseau TER en Pays de la Loire. Les magistrats y dénoncent un déséquilibre entre la SNCF et la Région, qui finance très fortement le réseau sans que le service ne soit au rendez-vous pour les usagers. Et prépare, en creux, l’ouverture à la concurrence ferroviaire.

Les petits secrets du lobbying européen des collectivités nantaises

NantesChaque année, près de 900 millions d’euros d’aides et de subventions européennes tombent sur Nantes et les Pays de la Loire. Une manne que chaque collectivité tente de tirer à elle. Avec des méthodes et un succès variables. Qui croque le mieux l'argent de l'Europe ? Revue de détail.

Aéroport Nantes Atlantique : le risque d’un réaménagement vite fait, mal fait

NantesAvec l’abandon de Notre-Dame-des-Landes, l’aéroport de Nantes-Atlantique doit être réaménagé. Oui, mais comment ? L’État, qui a déjà vu son dossier retoqué deux fois, pousse un projet monté à la va-vite, sans considération pour les problématiques locales ou régionales.

Nouveau stade : quatre questions sur un enterrement

NantesIl n’y aura donc pas de deuxième stade à Nantes. Le 25 février, Nantes métropole annonçait l'annulation du projet, suite à l'enquête pour fraude fiscale visant Waldemar Kita. La fin de 18 mois de rebondissements qui laisseront des traces profondes. Quelles conséquences pour Johanna Rolland, le FC Nantes, La Beaujoire… Explications

Grève du périscolaire à Nantes : les dessous d’une crise de croissance

NantesDepuis la rentrée de septembre, la fédération Léo Lagrange a pris en charge l'accueil périscolaire des écoles publiques nantaises. Un changement d'opérateur qui se solde par un mouvement social particulièrement dur dans certains établissements. Rapport municipal inédit à l’appui, Mediacités décrypte les raisons de la colère

Déchets radioactifs en Loire-Atlantique : le jeu trouble d’Orano (ex-Areva)

NantesL'exploitation de 13 mines d'uranium dans le département a laissé derrière elle des “stériles miniers”, aujourd'hui fondus dans le paysage. Chargé à la fois de repérer et nettoyer ces sources de radioactivité le géant nucléaire est dans le collimateur d'associations qui critiquent son manque de transparence et ses méthodes.

Quand les transports nantais recrutent dans le métro parisien

NantesPour attirer les conducteurs de bus et de tram qui lui manquent, Nantes fait de la pub jusque dans les couloirs… du métro de la capitale. L’objectif : surfer sur l’image dynamique de la ville pour séduire les salariés de la RATP et pallier la pénurie de main d’œuvre à laquelle fait face la Semitan.

YelloPark : une décision surprise et toujours une myriade de questions

NantesLe 9 novembre, la maire de Nantes annonçait l'abandon du projet urbain YelloPark mais la poursuite de la construction d'un stade, privé, à côté de celui de La Beaujoire. Un coup de théâtre qui laisse ouvertes de nombreuses questions. Conséquences politiques, urbanistiques, financières... Décryptage d'une décision surprise.

Sécurité : il ne faut pas tout attendre de la nouvelle police de proximité

NantesPas assez d'effectifs, de moyens et seulement trois quartiers couverts... La police de sécurité et du quotidien (PSQ) ne débarquera à Nantes qu'en janvier, plus d'un an après son annonce en fanfare. Pourtant, de la majorité à l'opposition municipale, de François de Rugy aux syndicats, elle fait déjà l'unanimité sur ses... limites.

Les députés des Pays-de-la-Loire sont-ils vraiment En Marche ?

NantesZélés ? Sceptiques ? Fayots ? Mediacités a passé au scanner les votes et les tweets des députés de la région. Résultat : malgré quelques divergences, les membres de la majorité restent droits dans leurs bottes. Quant aux opposants, ils brillent surtout par leur discrétion.