The Bridge, vous vous souvenez ? Ces magnifiques images du Queen Mary II régatant avec quatre maxi-trimarans sous le pont de Saint-Nazaire tandis qu’un Airbus A 380 survole la scène. La coupe du monde de basket 3x3 sur le parvis des Machines de l’île sur fond de jazz. Les 2,4 millions d’euros d’argent public dépensés pour accompagner le lancement de cette croisière St Nazaire-New-York « 100 % privée » durant laquelle le gratin des entrepreneurs de l’ouest devait rêver d’un monde meilleur tout en nouant contacts et contrats en toute discrétion. Cela vous revient ? A Mediacités, nous n’avions pas oublié. Et pour cause : ce curieux mélange entre subventions publiques et événement privé avait fait l’objet de notre première enquête lors du lancement de notre édition nantaise, le 13 septembre 2017.

Un peu moins d’an plus tard – et alors que ses organisateurs s’étaient déjà lancés dans l’organisation d’un nouvel événement - nous avons cherché à en tirer le bilan. Les retombées touristiques et économiques promises ont-elles été au rendez-vous ? Les hôteliers de Nantes et de Saint-Nazaire ont-ils fait le plein durant ces trois jours de festivités ? Les collectivités ayant voté les généreuses subventions sont-elles satisfaites de leur investissement ? Et le moins qu’on puisse dire, c’est que les réponses à ces différentes questions n’ont pas été faciles à trouver.

Il vous reste 80% de cet article à découvrir !
Abonnez-vous sans engagement de durée
pour lire la suite et 800 autres enquêtes exclusives.
Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.

Pourquoi s'abonner à Mediacités ?

  • 100% indépendant, seuls nos lecteurs nous font vivre.
  • Aucune pub, jamais !
  • Des enquêtes et révélations exclusives.
  • Soutenez un contre-pouvoir dans votre ville
  • Comprendre les enjeux nationaux par le local.
La curiosité est un beau défaut,
vous aussi, adoptez Mediacités !
Avatar de Antony Torzec
Diplômé du CFPJ (après une Licence de Communication), j'ai débuté ma carrière dans le groupe Europe 1 (Europe 2, Europe 1), avant d'occuper un poste de journaliste au sein de la rédaction de Radio Fidélité à Nantes. Après une année passée à la rédaction française de Radio Vatican à Rome, j'ai fait un retour à Radio Fidélité en tant que rédacteur en chef jusqu'en avril 2017. J'ai réalisé quelques piges également pour Télénantes, France 3, France Bleu et La Croix. Depuis septembre 2017, je collabore avec Médiacités Nantes et les radios RCF des Pays de la Loire (RCF Anjou, Vendée et Sarthe).