Nouveau stade : Kita y croit encore

Après 18 mois de rebondissements, le 25 février, la maire et présidente de la métropole de Nantes Johanna Rolland annonçait l'annulation du projet de nouveau stade. On attendait sa réaction, Waldemar Kita a enfin réagi, le mardi 5 mars, par le biais d'un communiqué diffusé par le club du FC Nantes. Il y fait par de sa « détermination » à mener à son terme le projet. « Aucun mauvais prétexte ne saurait venir compromettre les années d'études préalables, les 10 millions d'investissements déjà engagés, les résolution votées, les engagements forts pris en faveur d'un projet à destination des générations futures », clame-t-il. Mauvais prétexte ? Pour rappel, Kita est soupçonné de fraude fiscale et c'est bien l'ouverture d'une enquête du Parquet national financier (PNF) sur le président du FC Nantes qui rend « impossible la cession d’un terrain public à son profit », selon la maire.

https://twitter.com/FCNantes/status/1102856913874833408?ref_src=twsrc%5Etfw

 

Quand Nantes repoussait les Bretons...
C’est l’une de ces petites perles qui réconcilient parfois avec Twitter. Une histoire qui, en une dizaine de messages d’environ 200 caractères, éclaire un peu l’actualité. Racontée par le « Twittos » et « Youtubeur » nantais ArkeoToys, elle décrit comment, en 1851, Auguste Chérot, conseiller municipal de Nantes, rend au député-maire de l’époque, Evariste Colombel, un « Rapport sur les immigrations bretonnes dans la ville de Nantes ».