Pascal Bolo, le succès du MIN et les « âneries » de Mediacités
Le président de la société d’économie mixte du MIN de Nantes, Pascal Bolo, est un homme heureux. L’ouverture exceptionnelle au public du nouveau marché d’intérêt national à Rezé, samedi dernier, a attiré 25 000 personnes. Un véritable succès pour l'inauguration du plus important marché alimentaire de gros de France après Rungis, que le premier adjoint au maire de Nantes a célébré quasiment heure par heure sur Twitter.

Mais Pascal Bolo n'est pas toujours aussi joyeux et peut se montrer très virulent. Il n’a pas du tout apprécié l’enquête de Mediacités sur le déménagement du MIN, installé pendant 50 ans sur l’Ile de Nantes . . .

Il vous reste 78% de cet article à découvrir !
Abonnez-vous sans engagement de durée
pour lire la suite et 800 autres enquêtes exclusives.
Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.

Pourquoi s'abonner à Mediacités ?

  • 100% indépendant, seuls nos lecteurs nous font vivre.
  • Aucune pub, jamais !
  • Des enquêtes et révélations exclusives.
  • Soutenez un contre-pouvoir dans votre ville
  • Comprendre les enjeux nationaux par le local.
La curiosité est un beau défaut,
vous aussi, adoptez Mediacités !