Suite à notre enquête du 3 avril 2019 sur les logements insalubres à Toulouse, l’adjoint au maire Franck Biasotto, également président de la Commission Habitat de Toulouse Métropole, nous a annoncé que la démolition des Castalides, immeuble de 399 logements au Mirail, allait « débuter le 22 avril ». La destruction de ce symbole de l'habitat indigne à Toulouse, baptisé "l'immeuble de la honte", fermé depuis 2013, avait initialement été programmée pour… l'été 2016. Franck Biasotto annonce par ailleurs « la création d'une maison de santé, d'une cinquantaine de logements et, peut-être, de quelques commerces de proximité afin d’en faire un lieu de centralité dans le quartier ».

Il vous reste -43% de cet article à découvrir !
Abonnez-vous sans engagement de durée
pour lire la suite et 800 autres enquêtes exclusives.
Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.

Pourquoi s'abonner à Mediacités ?

  • 100% indépendant, seuls nos lecteurs nous font vivre.
  • Aucune pub, jamais !
  • Des enquêtes et révélations exclusives.
  • Soutenez un contre-pouvoir dans votre ville
  • Comprendre les enjeux nationaux par le local.
La curiosité est un beau défaut,
vous aussi, adoptez Mediacités !