L'architecte Moustapha Seguir le reconnaît, pas mécontent : il a pris quelques libertés avec l'usage voulant que les fidèles prient face à un mur aveugle « pour éviter d'être distrait » par le dehors. Ceux de la Mosquée Mirail Toulouse auront face à eux une baie vitrée donnant sur un espace vert, avant le mur d'enceinte. « J'ai mis le paquet sur la lumière, c'était important pour moi, je voulais en faire un lieu à la fois contemporain et qui suscite la spiritualité », explique-t-il en faisant visiter le chantier sur la place . . .

Cet article est réservé à nos abonnés, pour lire la suite de l'article :
Découvrez Mediacités gratuitement pendant 24h !
Abonnez vous à partir de 1€/mois.
Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.