L'inauguration officielle du « premier forum d'architecture et d'urbanisme de Toulouse » avait lieu ce vendredi 12 octobre sur la place du Capitole. Environ 200 personnes se sont pressées entre les flûtes de champagne et les panneaux d'exposition, sous la vaste canopée installée le long de la façade de l’Hôtel de ville. Jean-Luc Moudenc a pris la parole : « Notre apport est un apport intellectuel, déclarait le président (LR) de Toulouse Métropole, principal partenaire institutionnel de cet événement qui s'est tenu tout le week-end. Moi, j'ai juste donné l'autorisation pour vous accueillir. » Il eût été fâcheux qu'il ne la donne pas. Parmi les prestataires de l'association Toulouse2030, qui organisait ce forum, figure... son épouse et ex-employée, Blandine Moudenc.

L'association Toulouse2030 a été déclarée en préfecture le 19 mars 2018 afin d'organiser ce forum. Objectif à plus long terme : pérenniser l'initiative sous une forme qui pourrait être celle d'une biennale de l'architecture à Toulouse. Interrogée par Mediacités, l'association assure que le budget de l'événement est « entièrement financé par une soixantaine de partenaires privés », pour un montant d' « environ 1 million d'euros ». Logée dans le centre historique, rue Tolosane, à la même adresse que l'agence Tous Publics chargée de la communication de l’événement, Toulouse2030 « ne compte pas de salarié » et a « fait appel aux prestataires nécessaires pour la production de son événement ».

Parmi eux, donc, Blandine Moudenc, qui a rejoint le projet dès le début de l'organisation de la manifestation, au mois de mars. « Elle est chargée de collecter de l'information et des contenus (maquettes, infographie, cartes, etc.) auprès des partenaires institutionnels et des architectes pour les besoins de l'exposition », résume Karine Clauzade, directrice générale de l'agence Tous Publics. Qui ajoute : « On ne l'a pas caché ». Ni trop mis en avant quand même... Peut-être pour éviter les ricanements que la situation, légale . . .

Cet article est réservé à nos abonnés, pour lire les 80% restants de l'article :
Découvrez Mediacités gratuitement pendant 24h !
En renseignant votre e-mail, vous acceptez de recevoir nos newsletters (2 par semaine) et des offres d'abonnement.
Abonnez-vous pour 6,90€/mois ou 59€/an.
Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.