L’intérêt de Sacha Briand, adjoint au maire de Toulouse et vice-président de Toulouse Métropole chargé des finances, pour la formation des élus est ancien : conseiller municipal d’opposition de Blagnac à partir de 1995, bon connaisseur du droit, il effectue des formations pour le Cerigicle dès les années 2000. Créé il y a 25 ans - mais aujourd’hui en sommeil -, le Cerigicle est l’un des premiers organismes de formation d’élus locaux. Il a notamment été dirigé par Joseph Carles, actuel maire de Blagnac, et Serge Regourd, professeur de droit public devenu élu régional divers-gauche.

C’est après avoir été directeur général des services (DGS) à Muret, alors qu’il s’installe comme avocat en 2005, que Sacha Briand crée sa structure de formation d'élus, qu’il loge dans son cabinet. Il devient alors l’un des 201 organismes agréés par le Ministère de l’Intérieur. De par son expérience, il oriente son activité vers les élus d’opposition, public moins ciblé par les concurrents car moins nombreux que les élus de la majorité. En 2011, il signe même un partenariat avec l’Association nationale des élus locaux d’opposition - qui organise à présent ses propres formations.

Chaque année, la formation d’élus génère environ 40 % des revenus du cabinet (soit 80 000 €). Entre 2014 et 2017, l’organisme a formé 1 269 élus dans 104 sessions différentes. « Comprendre le budget », « Améliorer sa communication », « S’informer sur les dernières lois » : les sujets abord . . .

Il vous reste 53% de cet article à découvrir !
Abonnez-vous sans engagement de durée
pour lire la suite et 800 autres enquêtes exclusives.
Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.

Pourquoi s'abonner à Mediacités ?

  • 100% indépendant, seuls nos lecteurs nous font vivre.
  • Aucune pub, jamais !
  • Des enquêtes et révélations exclusives.
  • Soutenez un contre-pouvoir dans votre ville
  • Comprendre les enjeux nationaux par le local.
La curiosité est un beau défaut,
vous aussi, adoptez Mediacités !