Comment devenez-vous un joueur du Stade toulousain ?

J’arrive à Toulouse en 1955 pour suivre mes études de mathématiques à la fac de sciences. Je joue déjà au rugby à Rodez. Mon père nous parle tout le temps de deux clubs : l’Aviron bayonnais et le Stade toulousain. Comme j’ai certaines qualités, je suis sollicité par Carmaux et par le Stade toulousain. Carmaux étant trop éloigné, je viens au Stade. Ce qui se passe alors est assez original. Les dirigeants du club et mon père font pression pour que je m’entraîne avec . . .

Cet article est réservé à nos abonnés, pour lire la suite de l'article :
Découvrez Mediacités gratuitement pendant 24h !
Abonnez vous à partir de 1€/mois.
Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.