«Bonjour, le déménagement a pris du retard ! Nous vous tenons au courant dès que possible... En raison du contexte sanitaire les activités restent malheureusement suspendues ». Scotché sur la porte vitrée de l’Escale, un mot confirme ce que Christine, Sylvie, Annie et les autres avaient déjà appris de l’équipe du C.C.A.S (Centre communal d’action sociale) : prévu pour les premiers jours de janvier, le déménagement de

Envie de lire la suite ?

Profitez de 24h d'accès gratuit pour lire cet article et tous les autres !

C'est parti !