logo-nantes

L’investigation sans concession

Les petits secrets du lobbying européen des collectivités nantaises

NantesChaque année, près de 900 millions d’euros d’aides et de subventions européennes tombent sur Nantes et les Pays de la Loire. Une manne que chaque collectivité tente de tirer à elle. Avec des méthodes et un succès variables. Qui croque le mieux l'argent de l'Europe ? Revue de détail.
dessin financement politique 2
[Exclusif] Le système de remboursement des dépenses de propagande officielle des partis (affiches, bulletins de vote…) donne lieu à d’incroyables arrangements entre partis politiques et imprimeurs. Au détriment du contribuable. Révélations.
Logo Nantes Tapis
NantesLe tram-train, Alstom et les regrets de la Région ; Belloubet, de Rugy et le "comité Théodule" ; Les maraîchers nantais et l'exaspération des riverains ; Kita, Sala et le foot-business ; L'Ices, ses étudiants et l'homophobie ; L'info locale et son festival... Bref, une semaine nantaise sous le regard de Mediacités

OFFRES D’ABONNEMENT

Mediacités

6,90€/mois ou 59€/an
Soutenez une presse locale 100% indépendante

JE DÉCOUVRE

EN VOUS ABONNANT VOUS AVEZ LA POSSIBILITÉ DE :

  • Découvrir chaque semaine une enquête sur les coulisses de votre ville
  • Bénéficier d’une revue de presse régionale hebdomadaire
  • Soutenir un média d’investigation local indépendant
  • Proposer des idées d’articles et participer à l’élaboration d’enquêtes
  • Donner votre avis sur l’évolution du site et du projet

« La course à l’attractivité entre métropoles est perverse »

L'économiste Olivier Bouba-Olga s'insurge contre le discours « ultra-élitiste » sur la compétitivité territoriale. Cette croyance conduit, selon lui, la plupart des élus des grandes villes à gaspiller de l'argent public pour attirer toujours plus de cadres plutôt que d'investir dans la qualité de vie de leurs habitants.

Francky Trichet, ou l’irrésistible ascension de “Numeric Man”

NantesAdjoint chargé du Numérique, vice-président de l’Université chargé du... Numérique, copain avec la plupart des startuppers de la place nantaise, ce "bleu" en politique s'est taillé en quelques années une place à part auprès de Johanna Rolland. Et ni son soutien passé à Emmanuel Macron, ni les réserves sur ses multiples casquettes ne semblent pouvoir freiner ses (« tranquilles ») ambitions.

En Vendée, l’Ices forme les élites de la droite réac

NantesElus, professeurs, communicants, lobbyistes... Voilà vingt-sept ans que l’Institut catholique d’études supérieures forme l’élite vendéenne. Mais au-delà de ce « creuset local », l'université voulue par Philippe de Villiers est devenue la pouponnière de la droite catholique légitimiste française. Plongée dans les arcanes d'une école très singulière.

Maraîchers nantais : le business à mâche forcée

NantesDepuis les années 1970, le maraîchage nantais connaît un florissant développement. Et si le premier pilier de ce modèle de réussite - les pesticides - commence à s’effriter (épisode 1), les businessmen du légume usent de leur puissance financière et de leur influence pour rebondir. Deuxième épisode de notre labourage du royaume des radis et des concombres.

Réaménagement de Nantes-Atlantique : l’État va devoir revoir sa copie

NantesPrévisions de trafic à revoir, nécessité du survol de Nantes à démontrer, plan de gêne sonore à rediscuter, desserte de l'aéroport à envisager dès maintenant... En demandant des précisions à la Direction Générale de l'Aviation Civile sur de nombreux points, l'Autorité environnementale bouleverse le calendrier de l’État.

Intoxication au metam-sodium : les maraîchers nantais sous haute surveillance

NantesL’intoxication de 76 personnes au metam-sodium, en octobre dernier, dans le Maine-et-Loire, a provoqué l’interdiction définitive de ce pesticide. Mais elle a surtout jeté une lumière crue sur les pratiques de certains exploitants et l’inaction chronique des pouvoirs publics. Premier volet d’une enquête sur le business méconnu des maraîchers nantais.

Municipales : « Il sera difficile d’éviter la surenchère sécuritaire »

NantesDe Nantes à Lille ou Lyon, la sécurité sera au cœur des élections municipales de mars 2020. S’il trouve le débat légitime, le sociologue Laurent Mucchielli met en garde contre l'ouverture de "concours-Lépine" n'aidant ni à résoudre les problèmes de criminalité ni à améliorer le quotidien des habitants.

L’oeil de Mediacités : les « âneries » de Pascal Bolo, relaxe pour...

NantesPascal Bolo, le succès du MIN et les « âneries » de Mediacités - Relaxe définitive pour l'abbé Guépin - La Confédération paysanne perd la Chambre d’agriculture au tribunal. Bref, la semaine nantaise sous le regard de Mediacités.

Deux ans et 2,4 millions d’argent public plus tard… Ce qu’il reste de The...

NantesAlors que ses organisateurs comptent remettre le couvert en 2021 avec The Arch, Mediacités a cherché à tirer le bilan de cette première "course - croisière" transatlantique subventionnée par les collectivités. Et s'est curieusement senti bien seul au moment d'évaluer ses retombées, bien moins mirobolantes que promis...

Gros sous, politique et jalousies : histoire secrète du déménagement du MIN

NantesLe départ du Marché d'intérêt national de l'île de Nantes, pour faire place au futur CHU, a conduit la Métropole à débourser plus de 15 millions d'euros pour indemniser les entreprises. Le montant alloué à Jean-Luc Cadio, grossiste influent et soutien affiché de Johanna Rolland, fait jaser en interne. Plongée dans un panier de crabes.

L’œil de Mediacités : Rolland et les réfugiés, Police municipale et caméras, Sala et...

NantesJohanna Rolland, les maires des grandes villes et les réfugiés - La police municipale aime les caméras piétons - Grève au CHU - Sala, Kita, le FC Nantes et les dérives du foot-business - Un chercheur nantais derrière un jeu vidéo pour détecter Alzheimer... Bref, la semaine nantaise sous le regard de Mediacités

Se sentir pauvre, c’est ne plus croire en l’avenir

NantesVariant selon les seuils et les critères retenus, la pauvreté reste difficile à mesurer. Le sociologue Nicolas Duvoux travaille à définir le « sentiment de pauvreté », afin d'identifier ces franges - parfois importantes - de la population qui se sentent pauvres bien que leurs revenus les placent parfois au-dessus des seuils officiels.

A Saint-Nazaire, la grande débrouille financière des gilets jaunes

NantesPour payer le rassemblement de 250 délégations venues de France entière, le mouvement a dû faire preuve d'un bricolage financier intense. Revue de détails.

Gilets Jaunes : à Saint-Nazaire, l’AG des AG veut faire durer le mouvement

NantesLe week-end dernier à Saint-Nazaire, des délégations de « gilets jaunes » ont convergé de toute la France. Au cœur des échanges : comment inscrire le mouvement dans la durée et remobiliser des troupes parfois épuisées par des mois de mobilisation. Un reportage de nos partenaires de Mediapart.

Puy du Fou : derrière le divertissement, l’arsenal culturel des nationalistes

Nantes[TRIBUNE] Chaque année, plus de deux millions de visiteurs se pressent dans le parc d'attraction vendéen. Pour l'historien Guillaume Mazeau, derrière les reconstitutions et le grand spectacle se cache aussi une certaine vision de l'histoire. Une « contre-mémoire » à laquelle puisent les nationalistes français et européens.

A Nantes, les traditionalistes se disputent une part du catho

NantesCe jeudi, la justice doit trancher le cas de l'abbé Philippe Guépin. Le chef de file des « sédévacantistes » est soupçonné d'avoir soutiré 345 000 euros à une paroissienne. Mediacités en a profité pour frapper aux portes des multiples chapelles traditionalistes nantaises. Derrière, on parle foi bien sûr, mais aussi politique et gros sous.

Clinique Le Confluent : le géant chinois Fosun invité surprise au rachat

NantesLa première clinique indépendante de France (ex-NCN) est mise en vente par ses 160 médecins-actionnaires dans un climat de grande tension sociale. Lundi 1er avril, une grande partie des salariés a entamé une « grève illimitée » Selon nos informations, le géant chinois Fosun est sur la liste des acheteurs potentiels, même si le favori reste le groupe rennais Vivalto Santé.

Accusé «d’abus de faiblesse», le chef de file d’une branche “catho tradi” relaxé par...

NantesLe tribunal correctionnel de Nantes a relaxé jeudi l'abbé Philippe Guépin, prêtre de 68 ans et chef de file des catholiques "sédévacantistes" nantais, qui avait été jugé le 7 février dernier pour avoir "abusé de la faiblesse" d'une fidèle qui lui avait fait "don" de 345 000 euros en 2011.

Les métropoles, « sources de toujours plus de ségrégation »

LyonFace à des agglomérations sans cesse plus puissantes et peuplées, et qui relèguent en périphérie les habitants les plus modestes, le géographe Guillaume Faburel prône une façon radicalement différente de vivre en ville. Entre réquisition de logements vacants et « décroissance de nos modes de vie ».

Municipales : pourquoi Franck Louvrier rame à La Baule

NantesPour devenir maire de la célèbre station balnéaire en 2020, l’ancien conseiller de Nicolas Sarkozy prépare méthodiquement le terrain depuis près de deux ans. Mais le tout nouveau patron de la fédération Les Républicains de Loire-Atlantique doit encore réussir à surmonter les divisions de la droite.

A Nantes, des solutions émergent pour héberger les migrants

NantesBaux précaires, transformations de bâtiments vacants… Après le triste épisode du square Daviais, militants et associations innovent pour offrir un hébergement digne aux exilés de la métropole nantaise. Des expérimentations qui finissent même par inspirer les pouvoirs publics.

Pour une information locale, libre et indépendante :