Nantes

Les dessous de la croisade de Philippe de Villiers pour “sauver” le Puy‐du‐Fou

Nantes Pour obtenir la réouverture de “son” parc d’attraction le 11 juin, le vendéen a déployé tout son talent de bateleur médiatique et joué de sa proximité avec Emmanuel Macron. Pourtant, entre une trésorerie solide, une demande de prêt garanti par l’État et le recours au chômage partiel, sa survie financière n’a jamais été menacée. Contrairement à celle des centaines d’entreprises et milliers d’emplois qui gravitent autour.

Masques nantais (suite) : la colère des producteurs locaux, les marges confortables des intermédiaires

Nantes Dans l’urgence, la ville de Nantes et les autres collectivités régionales se sont tournées vers des intermédiaires pour acheter à l’étranger les masques distribués aux habitants. Une attitude que déplorent les producteurs locaux dont les emplois auraient pu être sauvés. Tout en préservant les finances publiques.

Finances locales : « Les candidats ne pourront pas ignorer la crise »

National Les élus de 2020 disposeront‐ils des moyens de leurs ambitions ? Rien n’est moins sûr. Observateur avisé des finances publiques locales, Thomas Rougier détaille les conséquences financières de la crise et en tire les premiers enseignements politiques.

Métropole de Nantes : retour en cinq cartes sur le premier tour des municipales

Nantes [CARTES INTERACTIVES] Trois mois et demi… Jamais on n’avait vu un tel écart entre les deux tours d’une élection municipale. Un mois tout juste avant l’ouverture des bureaux de vote et alors que la campagne électorale redémarre, Mediacités propose de rafraîchir un peu les mémoires en se replongeant dans les résultats d’un premier tour franchement étrange.

Pour la liberté d’informer sur l’agroalimentaire en Bretagne, et ailleurs !

Nantes C’est particulièrement criant en Bretagne, mais valable partout en France : jour après jour, les journalistes qui enquêtent sur l’agro‐alimentaire sont poursuivis, censurés, subissent des pressions. Des entraves à la liberté d’informer que dénonce dans une lettre un collectif de journalistes.

L’Oeil de Mediacités

Fusionner avec Johanna Rolland ou Margot Medkour ? Chez les écolos de Julie Laernoës, on hésite toujours

La sécurité et la social‐démocratie avec la majorité sortante ou l’aventure et l’anti‐capitalisme avec “Nantes en commun.e.s” ? Entre les deux, la raison et le cœur des écolos nantais balance. Et les négociations menées avec les deux parties depuis plusieurs jours n’ont pas encore abouti.

« Union politique locale » : le coup de poker de Valérie Oppelt fait pschitt

Mardi soir, la candidate LREM proposait à ses trois concurrentes de constituer une liste unique pour le second tour. A peine 24 heures plus tard, sa proposition avait vécu. Retour sur une drôle de manœuvre qui révèle surtout les fractures idéologiques et stratégiques au sein du camp macroniste.

Quatrième du premier tour, Valérie Oppelt (LREM) appelle ses trois concurrentes à… l’union

Largement devancée le 15 mars par Johanna Rolland (PS), Laurence Garnier (LR) et Julie Laernoës (EELV), la candidate En Marche à Nantes leur propose de faire liste unique au second tour. Du « tout en même temps ». Si, si..

Malgré le déconfinement, la pollution de l’air reste faible à Nantes

Bonne nouvelle : contrairement à ce que l’on pouvait attendre, la fin du confinement n’a pas (encore ?) provoqué d’augmentation massive de la pollution atmosphérique à Nantes. Un bon résultat lié à la progressivité de la reprise et à la météo.

Les derniers articles de Nantes,

chaque semaine dans votre boite e‑mail

 

Le très cher dépotoir sauvage de la mairie de Treillières

Nantes A Treillières, la commune a remblayé pendant des années une ancienne carrière avec les déchets des chantiers municipaux. Sommé par l’État de cesser cet « écart majeur » à la réglementation, le maire estime qu’un retraitement ordinaire des déblais aurait coûté trop « cher » à sa commune. D’après une étude, la facture d’une remise en état du site s’élèverait à 4,5 millions d’euros.

Christelle Morançais face au mur de la relance économique

Nantes Plutôt discrète au début de la crise sanitaire, la présidente (LR) du conseil régional des Pays de la Loire se retrouve en première ligne à l’heure de gérer les conséquences économiques du confinement. Et en profite pour se mettre en avant. Une façon de combler son manque de notoriété à un an des prochaines élections régionales.

Protection de l’enfance : le confinement fait émerger solutions – et questions – nouvelles

Nantes Crainte d’une explosion des violences, impossibilité d’effectuer certaines visites aux familles… Durant deux mois, la protection de l’enfance a dû faire face à une situation inédite. Mais le confinement a aussi permis de repenser les besoins et d’inventer de nouveaux dispositifs pour protéger les enfants. A l’image de cet internat éphémère ouvert à Nantes.

Affaires de famille et micmac immobilier à la mairie de Treillières

Nantes Une enquête préliminaire pour « prise illégale d’intérêts » a été ouverte contre l’adjoint à l’urbanisme du maire de Treillières, au nord de Nantes. Sur fond de querelle familiale, il est soupçonné d’avoir voulu privilégier les intérêts de son épouse dans une affaire de terrains destinés à devenir inconstructibles.

« Plutôt que culpabiliser les citoyens, les élus doivent réguler la métropolisation »

L’« urbanisme tactique » ne résoudra pas tous les problèmes des grandes villes, prévient la politiste Hélène Reigner. Confrontés à une métropolisation qu’ils ne maîtrisent plus vraiment, les élus de tous bords devront changer leurs façons de gouverner. Et revoir les priorités politiques ayant prévalu ces dernières décennies.

Le coronavirus, révélateur des failles du “manger local” à la nantaise

Nantes Au palmarès de l’autonomie alimentaire, Nantes est parmi les villes championnes en France grâce au territoire agricole dynamique qui l’entoure. Mais s’il y a une leçon à tirer de cette crise, c’est qu’il reste encore beaucoup, beaucoup, de choses à améliorer avant que les circuits courts ne s’imposent pour remplir l’assiette des Nantais…

Covid‐19 : cette aide à l’équipement informatique des lycéens que la Région n’aurait pas dû…

Nantes Elle s’appelait OrdiPass… Supprimée en catimini en 2017, cette aide du conseil régional des Pays de la Loire permettait aux lycéens en difficulté d’acheter un ordinateur. Elle fait cruellement défaut en cette période de confinement, alors que la fracture numérique accentue les inégalités éducatives.

« Il faut multiplier les expériences d’agriculture pirate en ville »

La crainte des pénuries alimentaires réveillée par la pandémie du coronavirus a rappelé notre dépendance aux importations agricoles. Pour la géographe Flaminia Paddeu, l’agriculture urbaine pourrait être une piste prometteuse pour « le monde d’après ».

A Nantes, justice et justiciables victimes collatérales du coronavirus

Nantes Tribunaux quasiment fermés, audiences renvoyées, visioconférence généralisée mais chaotique… Du tribunal correctionnel à celui de commerce, toutes les juridictions nantaises sont lourdement impactées par le confinement lié à l’épidémie de Covid‐19. Chronique au jour le jour d’une justice d’exception.

L’industrie aéronautique, une activité du passé, vraiment ?

Toulouse Capitale d’un secteur aéronautique en crise, Toulouse n’est pas condamnée au déclin. Le délégué syndical CGT d’Airbus Xavier Petrachi et l’économiste Gabriel Colletis prônent toutefois un changement de modèle radical. Il s’agit de la seule solution, selon ces deux membres de l’association du Manifeste pour l’Industrie, permettant à la ville rose d’éviter un « syndrome à la Détroit. »

« En finir avec le monopole d’Etat sur les gestions de crise »

La crise sanitaire actuelle est aussi politique, estime le spécialiste des risques, Olivier Borraz. Acceptant de tirer les premières leçons de cette gestion de crise pour Mediacités, ce sociologue de Sciences Po Paris jette un regard cru sur les failles du centralisme français et appelle à sortir du mythe de l’État-protecteur.

En Loire‐Atlantique, le difficile exercice de la démocratie locale au temps du coronavirus

Nantes Mi‐mars, toutes les villes du département ont dû passer en quelques heures de l’affrontement électoral au consensus républicain face au virus. Mais en cas de crise, tout le monde n’exerce pas le pouvoir de la même façon. Des maires qui gèrent seuls à ceux qui associent l’opposition, en passant par ceux qu’animent quelques arrières‐pensées, les pratiques démocratiques diffèrent selon les communes.