Nantes

En cas de défaite à la mairie de Nantes, Laurence Garnier a déjà un plan B… au Sénat

Nantes Laurence Garnier, la candidate (LR) à l’élection municipale de Nantes peut mener sa campagne de façon décontractée : en cas de défaite, elle sait d’ores et déjà qu’un fauteuil l’attend au Sénat. Une hypothèse qu’elle refuse bien évidemment d’envisager.

Julie Laernoës, candidate écolo radicale ou radicalement écolo ?

Nantes Tête de liste d’Europe Ecologie les Verts (EELV) aux élections municipales à Nantes, Julie Laernoës, 37 ans, présente son programme ce jeudi 23 janvier. Encore mal connue des Nantais, elle a débuté en politique auprès de Dominique Voynet, qui loue sa fraîcheur et sa pugnacité. Quand d’autres déplorent son intransigeance, voire sa radicalité. Portrait.

Vélo à Nantes : Johanna Rolland reste dans le peloton

Nantes Suite de notre enquête sur le vélo à Nantes. Vendredi, Johanna Rolland présentait ROSAM, le volet « vélo » de son programme pour l’élection municipale. Dans la “cyclosphère”, les réactions sont plutôt critiques. Notre analyse en six points et un acronyme.

L’Oeil des municipales

Contrairement à Nantes, l’alliance vert-rouge a réussi à Saint-Herblain. Et pourrait tirer vers le rose

Comme à Nantes, pas d’alliance entre socialistes et écologistes au premier tour des élections municipales, à Saint-Herblain. Mais dans la 3e ville de Loire-Atlantique, malgré la présence d’une liste rassemblant EELV, France insoumise et d’autres organisation de gauche, les conditions d’un rassemblement d’entre-deux tours semblent plus favorables.

Attaqué sur sa gauche, le maire PS de Rezé forme une liste “à l’ancienne”

Candidat à sa propre succession, Gérard Allard, maire socialiste de Rezé, a rendu public sa liste en vue des élections municipales. Mais la concurrence de deux autres listes de gauche pourrait menacer ce fief socialiste de 40 000 habitants, situé en périphérie de Nantes.

Les derniers articles de Nantes,

chaque semaine dans votre boite e‑mail

 

PMA pour toutes : le préfet des Pays de la Loire sort de sa réserve

Nantes Alors que le projet de loi bioéthique porté par le gouvernement est examiné par le Sénat à partir d’aujourd’hui, le représentant de l’État dans la région Pays de la Loire exprime ses doutes. Lors de ses vœux aux acteurs économiques, Claude d’Harcourt parle d’une « rupture anthropologique majeure ».

#OnRefaitLeMeeting : Laurence Garnier, un fond de jeu sécuritaire

Nantes Trois jours après la maire (PS) sortante Johanna Rolland, la candidate Les Républicains à la mairie de Nantes, Laurence Garnier présentait son équipe lors de son premier meeting de la campagne municipale.

Vélo à Nantes : les cyclistes râlent, les candidates à la mairie s’empoignent

Nantes Cela aurait dû être l’un des points forts du bilan de Johanna Rolland, mais le “plan vélo”, encensé aux premiers jours, a crevé en cours de mandat. Résultat, Nantes a pris du retard, les cyclistes s’exaspèrent et les adversaires de la maire sortante ont trouvé un sujet en or pour la campagne municipale.

Nantes et sa métropole au crible des sciences sociales

Nantes A deux mois des élections municipales, une équipe de chercheurs nantais publie un Atlas social de la métropole nantaise. Leur objectif : montrer, données et cartes à l’appui, les transformations de la ville. Et décrypter les conséquences sociales et politiques qu’elles induisent. Entretien avec le géographe Jean Rivière, l’un des coordinateur du projet.

Alexandre Chemetoff : sur l’île de Nantes, « peut-être que quelque chose s’est perdu »

Nantes Il est celui qui a révélé l’île de Nantes en traçant son plan directeur et en entamant sa transformation. Dix ans après en avoir été écarté, l’architecte, urbaniste et paysagiste répond aux questions de Mediacités et pose son regard acéré sur les évolutions du projet.

Île de Nantes : à la recherche d’un esprit disparu

Nantes Dans le milieu de l’urbanisme son nom sonne comme un mantra. L’île de Nantes serait une sorte de nirvana de l’aménagement, un territoire touché par la grâce architecturale. Mais après 15 ans de louanges, certains sont pris de remords. N’en aurait-on pas fait un peu trop ? Promenade en forme d’acte de contrition.

The Bridge, pollution, frais des élus : ce qu’il s’est passé depuis les enquêtes de…

Nantes Le manque de contrôle sur l’utilisation des très généreuses subventions accordées à The Bridge, l’évacuation des déchets polluants entreposés en pleine nature par une société et les frais de voyage des élus nantais. Mediacités vous raconte les suites d’enquêtes publiées précédemment.

Eoliennes, Kita, ILink : ce qu’il s’est passé depuis les enquêtes de Mediacités Nantes

Nantes Les maux qui frappent éleveurs et bétail sous les éoliennes de Nozay restent mystérieux, les finances de Waldemar Kita passées au crible par les enquêteurs du Parquet national financier, les tristes conséquences de la mauvaise gestion du projet urbain Ilink… Mediacités vous raconte les suites d’enquêtes publiées précédemment.

Décharge sauvage du foot nantais : l’État ordonne une évacuation partielle

Nantes Cet été, Mediacités révélait le stockage sans autorisation ni précautions de centaines de tonnes de billes de caoutchouc issus de terrains de football synthétiques de la métropole nantaise. La préfecture vient de mettre l’entreprise en demeure de « régulariser sa situation ». Mais le flou persiste autour du recyclage de ces substances polluantes.

De Trentemoult à Zola : paroles de “gentrifieurs” nantais

Nantes Ils ont acheté une maison dans un quartier de l’agglomération nantaise et ont vu le prix de leur bien s’envoler à mesure que changeaient la sociologie et la physionomie du voisinage. Témoignages.

Université : avec le départ du directeur de Centrale, de l’espoir pour le label I‑Site

Nantes Après un vote de défiance de son conseil d’administration, Arnaud Poitou a annoncé mardi qu’il démissionnerait de la direction de l’école d’ingénieurs. Par ricochet, ce départ pourrait permettre à l’Université de conserver, au moins pour un temps, son précieux label.

Le maire de Rezé a‑t‑il remboursé sa remise de médaille des Arts et Lettres ?

Nantes [VERACITÉS] La cérémonie, qui a eu lieu en novembre 2018 en présence de l’ancien président de la République, François Hollande et de 250 personnes, a coûté au moins 5 500 euros à la Ville de Rezé. Une somme que le maire PS, Gérard Allard, affirme avoir remboursé. Sans en apporter la preuve.