© Capture d'écran vidéo «En mémoire des morts de la rue de 2020 » / La Croix

En 2020, au moins 22 personnes sont mortes dans les rues de la métropole de Lille

Ils s’appelaient Mohamed, Eric, Celia, Mansour, Claudine ou Patrick. Ils font partie des 22 personnes mortes dans les rues de Lille, Armentières ou Pérenchies entre janvier et décembre 2020. Et des 37 décédées dans ces conditions dans le département du Nord. Un recensement effrayant et néanmoins sans doute incomplet réalisé par le Collectif « Les morts de la rue » (CMDR).

Mardi dernier, le quotidien La Croix a publié une liste nationale de 535 sans domicile fixe morts dans la rue avec leur nom et leur âge. Ou simplement une mention glaçante - « un homme », « un autre homme » , « un bébé » - quand ces informations n’ont pu être récupérées. Une hécatombe qui mêle de très jeunes gens, comme Chun, 22 ans, décédé à Lille le 11 février 2020 et des personnes âgées, comme Patrick, 69 ans, retrouvé mort à Lille le 29 avril.

!function(){"use strict";window.addEventListener("message",(function(a){if(void 0!==a.data["datawrapper-height"])for(var e in a.data["datawrapper-height"]){var t=document.getElementById("datawrapper-chart-"+e)||document.querySelector("iframe[src*='"+e+"']");t&&(t.style.height=a.data["datawrapper-height"][e]+"px")}}))}();

La liste du CMDR comprend 491 hommes, 44 femmes, un enfant de moins de 5 ans, quatre jeunes de moins de 19 ans et une personne de plus de 80 ans. Leur moyenne d’âge est de 49 ans. « Durant les trois derniers mois avant leur décès, chacune de ces personnes a vécu majoritairement dans des lieux non faits pour l’habitation ou . . .

Lisez cet article et découvrez les bienfaits d’un média indépendant dans votre ville.

1€ le premier mois

  • Lisez chaque semaine nos nouvelles enquêtes
  • Participez à nos investigations
  • Sans engagement

Précédemment dans l'Oeil

Où en est le clofoctol, le médicament potentiel contre la Covid repéré par l’Institut Pasteur de Lille ?

Les chercheurs de l’organisme lillois pourraient très bientôt commencer les essais cliniques sur le Clofoctol, un antibiotique ayant démontré in vitro une efficacité contre la Covid. Nanti du label « priorité nationale de recherche », il va bénéficier d’une procédure d’évaluation accélérée, dernier obstacle pour débuter les tests.

Plus d’un milliard d’euros de dividendes : malgré le Covid, Vinci ne connaît pas la crise

Avec ou sans coronavirus, l'exploitation des autoroutes et des aéroports tire toujours les bénéfices du géant français du BTP. Des activités pour lesquelles ses filiales bénéficient d’aides publiques, via le chômage partiel, sans s’interdire parfois de licencier, comme à l’aéroport Lyon Saint-Exupéry.