Le tribunal correctionnel de Lille / © Photo : Jacques Trentesaux.

L’audience d’Alain Griset pour « abus de confiance » repoussée au mois de mai

Un peu de répit pour Alain Griset. L’ex-ministre nordiste délégué aux PME devait comparaître cette semaine devant le tribunal correctionnel de Lille pour « abus de confiance ». L’audience a finalement été repoussée, à la demande de son avocat, au 25 mai 2022.

Alain Griset encourt cinq ans d’emprisonnement et 375 000 euros d’amende. En cause : l’énigmatique transfert de 130 000 euros du compte bancaire de la Confédération nationale de l'artisanat des métiers et des services (Cnams) du Nord vers son compte bancaire personnel.

L’ancien chauffeur de taxi avait démissionné du gouvernement en décembre dernier, après sa condamnation en première instance à six mois de prison avec sursis et trois ans d’inéligibilité avec sursis pour déclaration de patrimoine « incomplète ou mensongère ». Comme le racontait Mediacités, Alain Griset est le premier ministre français condamné pour des faits commis dans le cadre de ses fonctions.

Précédemment dans l'Oeil

L’ancien maire de Faches-Thumesnil, Nicolas Lebas, nommé sous-préfet en Normandie

Des Hauts-de-France… à la Normandie : l’ancien maire (UDI) de Faches-Thumesnil entre 2001 et 2019, Nicolas Lebas, vient d’être nommé sous-préfet des Andelys, dans l'Eure.

La MEL se dote d’un outil de travail pour articuler ses projets entre ses territoires

Comment mettre en place de grands projets dans une métropole qui compte 95 communes ? C’est la question que se sont posée les élus de la Métropole européenne de Lille (MEL). Lors du conseil du 17 décembre 2021, ils ont voté la mise en place de « contrats de projets » pour mieux articuler les ambitions de la métropole à de plus petites échelles.