TER dans les Hauts-de-France : c’en est fini du monopole de la SNCF

TER à Amiens en 2019
Un TER en gare d’Amiens. CC-BY-SA 4.0 / BB 22385

Publié le

Temps de lecture : < 1

Par Brianne Cousin

Dans les Hauts-de-France, toutes les lignes TER seront ouvertes à la concurrence à partir de 2025, et non plus la moitié comme prévu initialement. Une décision de l'exécutif régional motivée par les nombreux retards et dysfonctionnements des trains dans la région.

Fini le monopole de la SNCF dans les Hauts-de-France. Toutes les lignes TER de la région seront ouvertes à la concurrence à partir de 2025. Jusqu'alors, seule la moitié du réseau était concernée.

La loi oblige les régions à ouvrir leurs lignes à la concurrence à partir de 2023. Mais les collectivités peuvent gagner du temps si elles renouvellent leur convention avec la SNCF avant cette date butoir. « J’aurais pu signer un contrat avec la SNCF pour dix ans et repousser l’ouverture à la concurrence à 2030 mais nous voulons un meilleur service », a expliqué Franck Dhersin, le vice-président de la région en charge des mobilités.

Notre survie dépend de vous

Un journalisme local indépendant, sans publicité, avec chaque semaine des enquêtes introuvables ailleurs : voilà ce que vous propose Mediacités. Aujourd’hui, plus de 5 300 abonnés soutiennent notre travail. Mais ce n’est pas suffisant : nous recherchons 2 000 abonnés d’ici la fin 2022 pour continuer à enquêter. En vous abonnant aujourd’hui, dès 7 euros par mois, vous pouvez faire la différence.
Je m’abonne

  • Accès aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • 100 % indépendant, avec 0 % de publicité
  • Résiliation facile à tout moment