Dans le Rhône, seulement un collégien sur dix de retour en classe

Devant l'annexe du collège Alain, à Vénissieux, avant le confinement. Photo : J.Le Mest/Mediacités.
Après une partie des élèves des écoles maternelles (grandes sections) et primaires (CP et CM2) la semaine dernière, c’était au tour des collégiens de faire leur rentrée « post-Covid » ce lundi 18 mai. Une reprise marquée par un très faible taux de retour : seuls 12% des élèves de 6e (soit  1800 élèves) et 10% des élèves de 5e (soit 1500 élèves), ont passé ce matin les portes de leurs établissements, comme l’indique le Rectorat de l’académie du Rhône à Mediacités. Près d’une famille sur dix a donc décidé de garder ses enfants à la maison.

Une désertion massive, plus importante que dans l’enseignement élémentaire. Dans le Rhône, 36% des élèves des écoles maternelles et primaires, soit 22 101 élèves, « sont ou vont revenir », précise le Rectorat, moins d’une semaine après la réouverture des établissements. Un chiffre légèrement inférieur aux prévisions, puisque 37,5% des familles avaient indiqué dans un premier temps vouloir remettre leurs enfants à l’école lors des sondages compilés par l’académie.

Déjà faible a l’échelle du département, le taux de retour en classe pourrait l'être encore plus dans certains établissements, notamment dans les réseaux d’éducation prioritaire (REP et REP+). Comme nous l’écrivions la semaine dernière, les intentions de retour en classe étaient deux à trois fois moins nombreuses dans les sondages réalisés par ces établissements, par rapport à ceux des quartiers plus favorisés.

Mathieu Périsse

https://www.mediacites.fr/enquete/lyon/2020/05/12/rentree-incertaine-et-inegalitaire-dans-les-ecoles-de-lagglomeration-lyonnaise/

Mathieu Périsse
Mathieu Périsse collabore avec Mediacités Lyon depuis juin 2017, convaincu de la nécessité d’une information locale indépendante et percutante. Lyonnais de naissance, il a d’abord travaillé pour la radio (Radio France, RTS), notamment lors de reportages longs-formats à l’étranger (Afghanistan, Biélorussie, Chypre, Burkina Faso…). Membre du collectif de journalistes We Report, il écrit régulièrement pour Mediapart, journal pour lequel il a enquêté pendant un an sur la pédophilie dans l’Eglise catholique (également en lien avec Cash Investigation).