L'Université de Lyon prévoyait la fusion de Lyon-1, Lyon-3, l'ENS et l'université de Saint-Etienne. photo : NB/Mediacités.

Université de Lyon : une trentaine de postes sur la sellette après l’abandon de l’Idex

Que vont-ils devenir ? Cette semaine, les personnels de la « Comue », la « communauté d’universités et d’établissements » qui préfigurait la future Université de Lyon, ont interpellé la ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Frédérique Vidal, dans un courrier que s’est procuré Mediacités [voir le document ci-dessous]. Ils

Envie de lire la suite ?

Profitez de 24h d'accès gratuit pour lire cet article et tous les autres !

C'est parti !

Précédemment dans l'Oeil

Collège des Battières à Lyon : les élèves ont changé d’établissement, le ministère lance une inspection

Selon nos informations, les deux élèves de la famille qui avait pris à partie un professeur d’histoire-géographie du collège des Battières, dans le 5e arrondissement de Lyon, l'accusant d'avoir tenu des propos islamophobes en cours, ont finalement changé d’établissement.

Université de Lyon : le fiasco aura coûté plus d’un million d’euros en cabinets de consultants

D’après des documents obtenus par le collectif étudiant Idexit, pour son projet avorté de fusion entre les universités de Lyon et Saint-Etienne, l’UDL a dépensé au moins 1,13 million d’euros auprès de deux sociétés de conseils.