Christophe Clergeau, chef de file de l'opposition (PS) au conseil régional des Pays de la Loire. / Photo : CC - European Committee of the Regions

Régionales en Pays de la Loire : du renouvellement chez les socialistes de Loire-Atlantique

La liste « Le printemps des Pays de la Loire », conduite par le socialiste Guillaume Garot, ne devrait pas être présentée avant plusieurs semaines tant négociations et tractations ont l'air complexes. Néanmoins, d’après les documents que Mediacités a pu consulter, l'équipe du député mayennais devrait comporter 40% d’encartés socialistes, 40% de militants partenaires politiques des socialistes et 20% de représentants de la « société civile ».

La liste des candidats de Loire-Atlantique réserve quelques surprises, à commencer par la place de l’actuel chef de file de l’opposition régionale, le socialiste Christophe Clergeau. Tête de liste régionale en 2015, il a déjà dû laisser la place cette année à Guillaume Garot. Et le voilà maintenant en position non-éligible en cas de défaite des socialistes à la Région.

Pourtant intégré au pilotage de la campagne de Guillaume Garot, le candidat malheureux aux dernières Européennes n’a eu d’autre choix que d’accepter son sort, face au manque de soutien des poids-lourds socialistes départementaux, Johanna Rolland en tête. La maire de Nantes a préféré pousser deux de ses très proches aux premiers rangs de la liste : son conseiller politique à la mairie et à la Métropole Thierry Violland (conseiller régional sortant) et la jeune Mahaut Bertu, adjointe au maire de Nantes et conseillère métropolitaine.     

Mahaut Bertu cumule

A 26 ans, cette ancienne membre du bureau national du Mouvement des jeunes socialistes (MJS) pourrait donc occuper un troisième siège d’élue, elle qui ne manquait pourtant pas de s’opposer au cumul des mandats. « La multiplication des mandats par élu, cumulés et dans le temps, entraîne la professionnalisation de la vie politique et ainsi un blocage des instances et du renouvellement des idées pour améliorer les conditions de vie des citoyens », écrivait-elle en 2014 dans Ensemble, le journal des socialistes de Loire-Atlantique.

Enfin, c’est Eric Provost, conseiller municipal de Saint-Nazaire et vice-président de la Carène, qui devrait conduire la liste de Loire-Atlantique pour les socialistes aux élections régionales. Soutenu par le maire de Saint-Nazaire, David Samzun, Eric Provost est aussi chef de projet à Nantes Métropole et président du parc régional de Brière.

Avatar de Antony Torzec
Diplômé du CFPJ (après une Licence de Communication), j'ai débuté ma carrière dans le groupe Europe 1 (Europe 2, Europe 1), avant d'occuper un poste de journaliste au sein de la rédaction de Radio Fidélité à Nantes. Après une année passée à la rédaction française de Radio Vatican à Rome, j'ai fait un retour à Radio Fidélité en tant que rédacteur en chef jusqu'en avril 2017. J'ai réalisé quelques piges également pour Télénantes, France 3, France Bleu et La Croix. Depuis septembre 2017, je collabore avec Médiacités Nantes et les radios RCF des Pays de la Loire (RCF Anjou, Vendée et Sarthe).

Précédemment dans l'Oeil

Auran, Samoa… À Nantes, les anciens lieutenants de Jean-Marc Ayrault sur le départ

Selon les informations de Mediacités, Benoist Pavageau quittera bientôt la direction générale de l’Agence d’urbanisme nantaise et Jean-Luc Charles celle de la société d’économie mixte chargée de piloter l’aménagement de l’île de Nantes. Avec le retrait de ces anciens proches de Jean-Marc Ayrault, Nantes achève de basculer dans l’ère Rolland.

20 millions d’euros pour les nouveaux trams : le petit cadeau de l’État qui satisfait Nantes Métropole

Comme 96 autres collectivités, la métropole nantaise bénéficiera de subventions de l’État pour la création de ses trois nouvelles lignes de tram. Mais moins que d’autres.