Carte : Denis Vannier - Le Plan

Législatives en Loire-Atlantique : un vote polarisé à Nantes et dans la métropole

La droite et le centre-droit ? Pas un seul représentant au second tour des élections législatives en Loire-Atlantique, le 19 juin dernier. Le PS ? Un seul candidat – finalement battu - sur les dix circonscriptions du département, suite à l’accord Nupes passé entre les différents partis de gauche… On le sait, en Loire-Atlantique, les élections législatives de 2022 ont parachevé la recomposition du paysage politique local entamée cinq ans plus tôt, à la fin du quinquennat de François Hollande. Les formations politiques qui le dominaient ont littéralement disparu.

A leur place, celles formées derrière Emmanuel Macron et Jean-Luc Mélenchon, les deux hommes forts de la présidentielle dans le département, confirment leur implantation. Mais derrière ce grand tableau, Mediacités vous propose d’explorer les petites nuances de ce phénomène. Réalisée par le journaliste et cartographe Denis Vannier – créateur du studio nantais de datajournalisme Le Plan –, la carte inédite que nous publions met en lumière les secteurs de l’agglomération nantaise dans lesquels le scrutin du 19 juin dernier a donné lieu à de petits « raz de marée » électoraux. Soit les bureaux de vote dans lesquels les candidats ont obtenu plus de 60 % au second tour.

Menée au niveau ultra-local, cette analyse permet d’identifier les quartiers où les positions des électeurs – ceux qui se sont déplacés et exprimés, du moins – sont plus tranchées qu’ailleurs. Dans la grande majorité des bureaux de vote du territoire (en gris foncé sur la carte), les résultats sont partagés, le candidat « perdant » ne représentant jamais moins de 40% des votants. C'est dans la m . . .

En août, profitez de 15 jours pour lire cet article et tous les autres !


Précédemment dans l'Oeil

Conseil régional, Conseils départementaux : en Pays de la Loire, hausse des salaires pour les hauts fonctionnaires

Près de 13 % d'augmentation pour la moyenne des dix plus hauts salaires au Conseil départemental de Vendée, qui reste néanmoins inférieure à celle de la Région Pays de la Loire. La Gazette des communes a compilé les dix plus hautes rémunérations des principales collectivités territoriales et leur répartition entre hommes et femmes.

Arbre aux hérons, Carrousel, Auran… Nantes cumule les problèmes avec ses marchés publics

Dans un communiqué, Anticor 44 révèle la flambée des frais juridiques autour de l'Arbre aux hérons. Et alors que des marchés publics passés par la Samoa et l'Auran, deux satellites de la Ville et de la Métropole de Nantes, sont dans le collimateur de la justice et de la Chambre régionale des comptes, l'association s'étonne, là encore, des procédures utilisées par la Métropole.