Législatives en Loire-Atlantique : un vote polarisé à Nantes et dans la métropole

2022-07-carte-legislatives-Nantes-Loire-Atlantique
Carte : Denis Vannier – Le Plan

Publié le

Modifié le

Temps de lecture : 3 minutes

Par Benjamin Peyrel

Comment ont voté vos voisins aux élections législatives ? Près de deux semaines après le scrutin, nous revenons en détail sur les résultats dans les circonscriptions de l'agglomération nantaise avec une carte interactive inédite, bureau de vote par bureau de vote.

La droite et le centre-droit ? Pas un seul représentant au second tour des élections législatives en Loire-Atlantique, le 19 juin dernier. Le PS ? Un seul candidat – finalement battu - sur les dix circonscriptions du département, suite à l’accord Nupes passé entre les différents partis de gauche… On le sait, en Loire-Atlantique, les élections législatives de 2022 ont parachevé la recomposition du paysage politique local entamée cinq ans plus tôt, à la fin du quinquennat de François Hollande. Les formations politiques qui le dominaient ont littéralement disparu.

A leur place, celles formées derrière Emmanuel Macron et Jean-Luc Mélenchon, les deux hommes forts de la présidentielle dans le département, confirment leur implantation. Mais derrière ce grand tableau, Mediacités vous propose d’explorer les petites nuances de ce phénomène. Réalisée par le journaliste et cartographe Denis Vannier – créateur du studio nantais de datajournalisme Le Plan –, la carte inédite que nous publions met en lumière les secteurs de l’agglomération nantaise dans lesquels le scrutin du 19 juin dernier a donné lieu à de petits « raz de marée » électoraux. Soit les bureaux de vote dans lesquels les candidats ont obtenu plus de 60 % au second tour.

Menée au niveau ultra-local, cette analyse permet d’identifier les quartiers où les positions des électeurs – ceux qui se sont déplacés et exprimés, du moins – sont plus tranchées qu’ailleurs. Dans la grande majorité des bureaux de vote du territoire (en gris foncé sur la carte), les résultats sont partagés, le candidat « perdant » ne représentant jamais moins de 40% des votants. C'est dans la m . . .

Notre survie dépend de vous

Un journalisme local indépendant, sans publicité, avec chaque semaine des enquêtes introuvables ailleurs : voilà ce que vous propose Mediacités. Aujourd’hui, plus de 5 300 abonnés soutiennent notre travail. Mais ce n’est pas suffisant : nous recherchons 2 000 abonnés d’ici la fin 2022 pour continuer à enquêter. En vous abonnant aujourd’hui, dès 3 euros par mois, vous pouvez faire la différence.
Je m’abonne

  • Accès aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • 100 % indépendant, avec 0 % de publicité
  • Résiliation facile à tout moment