Premier conseil municipal le 3 juillet dans la salle des Illustres du Capitole. Crédit @AP.

Les 26 adjoints du nouveau conseil municipal de Jean-Luc Moudenc

Le premier conseil municipal de l’ère Moudenc 3 a permis, ce vendredi, d'élire ses 26 adjoints, dont voici la liste. Les délégations ont finalement été dévoilées dans la soirée. 

Parmi ces adjoints, on retrouve une bonne moitié de fidèles du maire LR, comme le médecin Daniel Rougé, qui devient le 1er adjoint, en charge de la solidarité et de l'inclusion, soutenu par neuf conseillers municipaux (vie étudiante, handicap, logement, accueil des migrants...), l’ex députée Laurence Arribagé (2è adjointe, qui reste au sport), et le juriste Jean-Michel Lattes, désormais numéro 3, qui a préféré laissé sa place de premier adjoint pour se consacrer au dossier de la troisième ligne de métro. L’avocat Sacha Briand devient 5è adjoint en charge de la modernisation de la collectivité, aux côtés de Pierre Esplugas-Labatut (17è adjoint), porte-parole pendant la campagne, qui s'occupera désormais des affaires juridiques (tout en gardant sa délégation aux musées), et d'Annette Laigneau, qui devient 10è adjointe à l'urbanisme aux côtés de Souhayla Marty (18è), pour la qualité urbaine et à la délivrance des permis de construire.
Le maire en charge de l'écologie en ville
Dans un geste qui se veut fort, c'est Jean-Luc Moudenc, en personne, qui pilotera le portefeuille de "l'écologie en ville", épaulé par cinq conseillers délégués et deux adjoints, qui se répartiront les fleuves et canaux, les espaces verts, l'éclairage public, le vélo et les cheminements piétonniers ou encore la qualité de l'air.

De leur . . .

Envie de lire la suite ?

Profitez de 24h d'accès gratuit pour lire cet article et tous les autres !

C'est parti !

Précédemment dans l'Oeil

Le maire de Cugnaux en arrêt maladie pour une durée indéterminée

L'absence d'information à son sujet a fait polémique dans la commune, où l'opposition accuse la majorité de paralysie.

Un comité 100 000 arbres se réunit à Toulouse

Toulouse Métropole a réunit un comité de pilotage pour initier la plantation de 100 000 arbres d'ici à 2030.