L'agence Pôle emploi, place Occitane, à Toulouse, va fermer / © GC

Pôle emploi va quitter l’hypercentre de Toulouse

En 2022, la seule agence Pôle emploi de l'hypercentre toulousain va fermer ses portes. Les 40 agents du site de la place Occitane rejoindront leurs 54 collègues à la Cartoucherie. Dans les tuyaux depuis des années, ce déménagement s’explique par la vétusté de l’agence Occitane et par son inaccessibilité pour les personnes à mobilité réduite. « C’est la plus vieille agence toulousaine. Les locaux ne sont plus au niveau. Il y a des fuites d’eau. Nous ne sommes pas propriétaires des lieux. Une rénovation est impossible », constate Annick Sénat, directrice territoriale de Pôle emploi en Haute-Garonne, résolue à déménager le site, faute de solution de remplacement dans l’hypercentre.

« Le bâtiment actuel n’est plus adapté, mais il faudrait relocaliser dans le centre-ville, déplore Emmanuel M'Hedhbi, délégué syndical SNU Pôle emploi FSU Occitanie. Nous pensons qu’il serait possible d’implanter une agence dans l’actuelle cité administrative qui va déménager en 2023. Ou pourquoi pas dans une partie de la future Tour Occitanie ! » « Partagée » sur ce transfert, Marie Lacoste, la directrice de l’association toulousaine Avenir Nouvelle Maison des Chômeurs et secrétaire nationale du Mouvement des chômeurs et précaires (MNCP), estime que « perdre la seule antenne Pôle emploi dans le centre-ville n’est pas un bon signal en cette période compliquée ». « Toulouse comptera encore sept agences à l’intérieur de la rocade, rappelle Annick Sénat pour Pôle Emploi. Il n’y en a que cinq à Lyon, et quatre à Bordeaux et Montpellier. »
Des demandeurs d'emplois en grande difficulté
Réunis en intersyndicale le 25 novembre, les salariés craignent ce déménagement . . .

Envie de lire la suite ?

Profitez de 24h d'accès gratuit pour lire cet article et tous les autres !

C'est parti !

Précédemment dans l'Oeil

Culture : la mairie de Toulouse ferme Mix’Art Myrys

La collectivité vient d'ordonner la fermeture administrative de ce lieu culturel emblématique de Toulouse. Annoncée en février 2019, la mise aux normes tarde à être programmée par le propriétaire... Toulouse Métropole.

La mairie veut expulser les occupants du pavillon Nanta

La mairie de Toulouse est revenue sur sa proposition de signer une convention de relogement avec les associations Abbé Pierre et à Droit au logement.