Un train Intercités dans la gare Paris-Austerlitz, en partance pour Toulouse, en juillet dernier. / Crédit photo Wikimedia Commons / Homère plus

La ligne Paris-Toulouse est l’un des intercités les plus en retard en 2020

En 2020, un peu plus de 20 % des trains reliant la gare Matabiau à celle de Paris-Austerlitz ont enregistré un retard, lit-on dans le rapport annuel de l’Autorité de la qualité de service dans les transports publié en octobre. Un score en augmentation par rapport à 2019. Le trajet se situe ainsi à la quatrième place des intercités les plus en retard. Les trains circulant dans le sens inverse sont aussi en haut de ce triste classement (18 % de retard environ).

retard Intercités Toulouse-Paris
Source : rapport d'activité 2020 de l'Autorité de la qualité de service dans les transports.

La situation ne semble pas être en passe de s'améliorer cette année puisque la ligne Toulouse-Paris fait toujours partie du palmarès des Intercités les plus en retard au premier semestre 2021.

À l'opposé, les trains de nuit font mieux. « Leur ponctualité s’est améliorée dans la continuité de l’année 2019, à l’instar de la liaison Paris-Gare d’Austerlitz - Latour de Carol », note le rapport. Cette ligne, passant par Toulouse figure même en tête du classement des plus faibles taux de retard.

Faute de TGV roulant jusqu’à Toulouse pour le moment, ce bilan de l’AQST ne permet pas de connaître les taux de retard de la liaison Paris Montparnasse - Toulouse Matabiau passant par Bordeaux. On remarque tout de même que la ligne Paris - Bordeaux n’apparaît pas parmi les plus en retard des lignes TGV.

Avec un taux de retard estimé entre 7 et 9 % en 2020, les TER d’Occitanie ont été plus ponctuels qu’en 2019 (- 1,5 %). Ce taux avoisinait les 14 % en 2018. Carole Delga, la présidente du conseil régional d'Occitanie, s’en était d’ailleurs offusquée, la Région finançant massivement ces lignes.

TER Occitanie
Source : rapport d'activité 2020 de l'Autorité de la qualité de service dans les transports.

L’objectif fixé en 2018 dans la convention signée entre la SNCF et la région d’un taux de retard maximum de 9 % sur les TER 2020 semble donc, contre toute attente, bien respecté. Cette amélioration entre 2019 et 2020 est la deuxième plus importante de France.

Précédemment dans l'Oeil

Mise à l’index de Mediacités : la mairie de Toulouse rétropédale

Interrogée par Le Journal Toulousain, la municipalité affirme à présent que son intention n'était pas de ne plus jamais répondre à Mediacités. Une volte-face maladroite... mais bienvenue !

A Toulouse, le groupe Archipel Citoyen se scinde en deux

Les 14 élus se divisent entre deux groupes et deux non-inscrits.