Omer Ali, 7 ans, retrouve son père libéré après deux mois de rétention pour rien

Mobilisation Omer Ali
A l’école Michoun, dans le quartier toulousain de la Roseraie, le réseau de solidarité s’est activé autour de Omer Ali, 7 ans, élève de CP, dont le père a été retenu deux mois avant d’être libéré ce jeudi 19 mai. Photo: RESF 31

Publié le

Modifié le

Temps de lecture : 3 minutes

Par Emmanuel Riondé

A Toulouse, après deux mois de rétention, Gokhan Turkes, kurde de Turquie, a été remis en liberté et a pu retrouver sa femme et son fils. Le réseau de solidarité créé autour de la famille reste mobilisé pour qu'elle soit régularisée.

Ce qui devait être une mobilisation de soutien mercredi matin, devant l'école élémentaire Michoun dans le quartier de la Roseraie à Toulouse

Découvrez Mediacités gratuitement pendant 48h

Profitez de deux jours pour lire cet article et parcourir tous nos autres contenus :

En renseignant votre adresse e-mail, vous acceptez nos conditions générales d’utilisation.
Mediacités s’engage à ne pas céder votre adresse e-mail à des tiers. En cas d'échec, écrivez à contact@mediacites.fr

  • Accédez aux 4 éditions de Mediacités gratuitement (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse) pendant 48 heures
  • Découvrez un média 100% indépendant et sans aucune publicité

Notre survie dépend de vous

Un journalisme local indépendant, sans publicité, avec chaque semaine des enquêtes introuvables ailleurs : voilà ce que vous propose Mediacités. En vous abonnant aujourd’hui, vous pouvez faire la différence.
Je m’abonne

  • Accès aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • 100 % indépendant, avec 0 % de publicité
  • Résiliation facile à tout moment