Les locaux de Toulouse Métropole. / © Gael Cérez

Les dix plus gros salaires de Toulouse Métropole en hausse de 6 %

2021 a été une année faste pour les cadres Toulouse Métropole. Selon le classement publié ce 11 juillet par La Gazette des communes, les dix plus hauts salaires de cette collectivité s'élevaient en moyenne à 8 515 euros brut par mois, l'année dernière. Une rémunération en hausse de 6 % par rapport à 2020. Les (heureux) plus hauts cadres de Toulouse Métropole ont donc vu leur paie augmenter de près de 500 euros par mois. Parmi eux, huit hommes et deux femmes. La parité n'est pas à l'ordre du jour de ce côté-là.  

C'est plus le cas sous les toits du Capitole, où cinq hommes et cinq femmes affichent les plus gros salaires de la commune. Par comparaison, ces derniers sont cependant moins bien servis qu'à la métropole et leur pouvoir d'achat n'a pas progressé entre 2020 et 2021. Leur salaire moyen atteignait tout de même 8 327 euros brut l'an passé.

Du côté du conseil départemental de Haute-Garonne, les salaires sont meilleurs, mais ils affichent une baisse de 0,28 %. Les dix plus grosses rémunérations, versées à huit hommes et deux femmes) s'élevaient en moyenne à 8 811 euros brut en 2021.

La baisse est encore plus importante au conseil régional d'Occitanie où les plus hautes rémunérations ont dû encaisser une chute de - 1,06 % entre 2020 et 2021. Leurs bénéficiaires (sept hommes et trois femmes) n'en sont pas pour autant à se serrer la ceinture. La collectivité leur versait . . .

En août, profitez de 15 jours pour lire cet article et tous les autres !


Avatar de Gael Cérez
Nourrit sa curiosité en tant que journaliste depuis l'an deux mille quatorze. S'intéresse aux innombrables facettes de notre société. Rédacteur en chef de Mediacités à Toulouse depuis octobre 2019. Contact : gcerez@mediacites.fr
Voir ma déclaration d’intérêts

Précédemment dans l'Oeil

Actions en justice : la mairie de Toulouse manque à son devoir de transparence

Quand une commune est impliquée dans une procédure judiciaire, elle doit le rendre public. À Toulouse, la mairie n’a pas respecté cette obligation réglementaire dans au moins 30 cas.

Le retour de Sandrine Mörch au journalisme fait des vagues à France Télévisions

Une phrase malheureuse de l'ex-députée de Haute-Garonne a provoqué l'ire du syndicat national des journalistes de la chaine publique que compte réintégrer Sandrine Mörch.