Changement de tête au parquet général de Toulouse

2024-Franck-Rastoul-procureur-général-Toulouse
Franck Rastoul, le procureur général de Toulouse, va rejoindre Aix-en-Provence. / Crédit photo Gael Cérez

Publié le

Temps de lecture : < 1

Favorite

Par Gael Cérez

Franck Rastoul, le procureur général de Toulouse, rejoindra Aix-en-Provence, en février. Il sera remplacé par l'actuel procureur de la République de Lyon.

Le mercato ne se limite pas au football. Dans le monde de la justice, les hauts magistrats changent aussi de poste au cœur de l’hiver. Cette année, le mouvement concerne Toulouse dont le procureur général va bientôt changer. Arrivé en 2020 sur les bords de la Garonne, c’est sous les massifs calcaires du Mont Venturi que Franck Rastoul exercera dorénavant.

Dès février, il doit en effet remplacer Marie‐Suzanne Le Quéau, comme procureur général près la cour d’appel d’Aix‐en‐Provence, la deuxième la plus importante du pays. Un quasi‐retour aux sources pour ce magistrat qui a officié à Bastia entre 2014 et 2020. Selon nos informations, il devrait d’ailleurs retrouver certains dossiers qui lui sont familiers.

Susurré dans la presse dès septembre dernier, le transfert à ce poste prestigieux – et exposé – n’est pas encore tout à fait officiel. Le conseil supérieur de la magistrature a rendu un avis favorable, mardi 9 janvier, mais le décret de nomination est encore en attente de validation par la présidence de la République.
Qui pour le remplacer ?
À Toulouse, Franck Rastoul sera lui‐même remplacé par Nicolas Jacquet, actuel procureur de la République près le tribunal de grande instance de Lyon. Selon nos confrères de La Tribune de Lyon, la Ville Rose hérite d’un magistrat au « parcours sans faute » et « très prudent avec les médias ». Il …

Nous vous offrons l’accès à cet article

Profitez de deux jours pour lire cet article et parcourir tous nos autres contenus :

En renseignant votre adresse e‑mail, vous acceptez nos conditions générales d’utilisation.
Mediacités s’engage à ne pas céder votre adresse e‑mail à des tiers. En cas d’échec, écrivez à contact@mediacites.fr
  • J’accède aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • Je découvre un média 100 % indépendant, avec 0 % de publicité

Notre survie dépendra de vous

Un journal local, sans pub, qui enquête chaque semaine sur les pouvoirs locaux en toute indépendance. Voilà ce que propose Mediacités. Voilà ce que vous pouvez sauver en prenant ce [contre] pouvoir. Abonnez‐vous aujourd’hui, et faites la différence. 

Notre survie dépend de vous

Un journal local, sans pub, qui enquête chaque semaine sur les pouvoirs locaux en toute indépendance. Voilà ce que propose Mediacités. Voilà ce que vous pouvez sauver en prenant ce [contre] pouvoir. Abonnez‐vous aujourd’hui, et faites la différence.
Je m’abonne

  • J’accède aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • Je soutiens un média 100 % indépendant, avec 0 % de publicité
  • J’empêche les pouvoirs locaux de gouverner en rond
  • Je peux résilier mon abonnement à tout moment et facilement