Gérald Darmanin persiste et signe sur le cumul des mandats. Interrogé à ce sujet dimanche 16 septembre sur France 3 Hauts-de-France, lors de l’émission « Dimanche en politique », le ministre de l’action et des comptes publics a une nouvelle fois justifié de pouvoir exercer, en plus de ses fonctions au gouvernement, la bagatelle de trois mandats locaux (maire-adjoint de Tourcoing, vice-président de la Métropole européenne de Lille, conseiller régional des Hauts-de-France). Tout en prétendant le faire de manière désintéressée. « Je ne prends aucune indemnité à la mairie de Tourcoing et à la Métropole », a-t-il insisté. Mais cette déclaration en apparence altruiste passe sous silence une chronologie des faits beaucoup moins favorable.


Le passage sur le cumul des mandats commence à 8'50''

Gérald Darmanin a, en effet, été obligé de respecter le plafond légal qui s’impose aux ministres de la République. « Vous n’avez pas le droit, vous êtes écrêté. C’est la loi. Vous ne pouvez pas tout cumuler… », lui a rappelé la journaliste Véronique Marchand sur le plateau de France 3. « Ce n’est pas vrai », a répondu le ministre, catégorique. Un démenti formel étonnant car la loi qui fixe un plafond d'indemnités est appliquée depuis plus de 25 ans (pour être précis, il s’agit de l’article 23 de la loi 92-108 du 3 février 1992). Un membre du gouvernement ne peut percevoir plus d’une demi fois l’indemnité mensuelle de base d’un député - soit 2799,90 euros brut -, en plus son traitement de ministre (9940 euros brut). Sachant que Gérald Darmanin touche 2780,96 euros en tant que conseiller régional, il se devait d’abandonner les rémunérations liées à ses autres fonctions électives.

Un plafond de cumul dépassé pendant cinq mois

Autre « détail » laissé dans l’ombre, le ministre Darmanin oublie de dire qu’il n’a renoncé à son indemnité de vice-président de la MEL (1761 euros) qu’après la publication d’un article de L'Obs dénonçant ce cumul, fin novembre 2017. Soit cinq mois et demi après son entrée au gouvernement. Il a d’ailleurs remboursé à la métropole les sommes perçues durant cet intervalle de temps où il dépassait le plafond.

La mémoire sélective de Gérald Darmanin ne s’applique pas qu’à ses indemnités. Tout à sa défense du cumul des mandats électoraux pour un ministre, il a mis en avant sur le plateau de France 3 l’avantage de « pouvoir porter la voix du Nord à Paris » et de « se faire le porte-parole des dossiers régionaux ». Mais cet argument, potentiellement contradictoire avec l’impartialité attendue de tout ministre de la République, ne répond pas à la question de fond : le ministre Darmanin est-il en capacité d’assumer ses multiples obligations d’élu local ?

Constatant que son taux d’absentéisme lors des assemblées du Conseil régional et de la MEL atteignait 80 % depuis son entrée en fonction à Bercy - tout en touchant 100 % de ses indemnités à la Région -, Mediacités a demandé au ministre de l'Action et des Comptes publics si ce n’était pas la preuve qu’il n’arrivait pas à tout faire de front. Gérald Darmanin ne nous a malheureusement pas répondu. Tout comme il s’est gardé d’évoquer le problème devant les téléspectateurs de France 3.

vignette_cumulLire ou relire : Cumul, absences, indemnités : les mauvais comptes de Gérald Darmanin

Le 15 juin dernier, sans doute conscient que ses absences commençaient à faire jaser, Gérald Darmanin a fait un retour remarqué au conseil communautaire de la MEL... après quatre absences consécutives. Mais pour quel bilan ? Il s’est abstenu de voter deux délibérations sur lesquelles sa position de ministre le mettait en situation de conflit. Et s’est éclipsé avant le vote de la seule délibération concernant son très curieux portefeuille dédié à la « Sécurité et aux contrôle d'accès dans les transports publics ».

Il n’en a pas profité non plus pour démissionner de son poste de vice-président comme il s’y était pourtant engagé « sur l’honneur » dans sa déclaration d’intérêts à la Haute autorité pour la transparence de la vie publique, il y a plus d’un an. Encore un oubli malencontreux, sans doute...