Et un médaillé de plus ! Par décret publié au journal officiel le 24 novembre dernier, Joseph Lefebvre, maire de Bousbecque, a été promu au grade de chevalier de l’ordre du mérite par Gérald Darmanin. L’ordre national du mérite, c’est un peu le lot de consolation de ceux qui n’ont pas eu la Légion d’honneur. Mais cela fait toujours plaisir. Surtout pour le maire d’une petite commune de 5 000 habitants et alors que seuls sept élus locaux ont été promus dans cette promotion par le ministre de l’Intérieur, sur son quota de 206 médailles.

Le fait que Joseph Lefebvre, aujourd’hui retraité, fut directeur général des services techniques de Tourcoing n’est sans doute pas étranger à cette distinction. D’autant qu’il ne dirige la bonne ville de Bousbecque que depuis trois ans, une durée « de services » d’ordinaire insuffisante pour justifier l’attribution d’une breloque. Malgré son jeune âge (39 ans), Gérald Darmanin est un politique à l’ancienne qui use (et abuse ?) de la distribution de médailles depuis sa nomination au gouvernement, comme l'avait déjà remarqué Le Canard Enchaîné en juillet, puis La Voix du Nord en septembre dernier.

La lecture des journaux officiels donne la mesure de cette pratique. Lors de la cuvée 2021 du 14 juillet de la Légion d’honneur, le futur ex-maire de Tourcoing (le ministre a démissionné le 29 août, cinq mois et demi après sa réélection) avait honoré Patrick Delebarre, maire de Bondues, et Eric Durand, maire de Mouvaux, deux communes limitrophes de sa ville. Ce dernier cumule des fonctions aussi discrètes que stratégiques. Il préside depuis la fin de l’année dernière le Centre de gestion du Nord, un organisme qui vient en appui aux petites communes. En avril 2021, il a été élu délégué régional du Centre national de la fonction publique territoriale (CNFPT). Rien de tel pour disposer de toutes les infos sur un territoire.

https://twitter.com/GDarmanin/status/1444268856743272448?s=20

Profusion de médailles pour les élus voisins

Lorsqu’on remonte le temps, on repère la présence de Jean Delebarre parmi les heureux récipiendaires de la prestigieuse médaille du mérite début 2021. L’ancien maire de Marquette-Lez-Lille pouvait faire valoir 37 années d’élu – dont 26 ans comme premier édile. Et aussi Bernard Gérard, maire de Marcq-en-Baroeul, parmi les médaillés de la cuvée du 14 juillet 2019 de la Légion d'honneur, toujours le quota d’un Gérald Darmanin qui était alors ministre de l’Action et des comptes publics.

https://twitter.com/GDarmanin/status/1172572100198043648?s=20

L’ambitieux ministre se montre tout aussi généreux avec l’ordre du mérite. En mai 2021, Marie Tonnerre, maire de Neuville-en-Ferrain, en a bénéficié. L’élue ne pouvait pourtant pas faire valoir de longues années de service puisqu’elle n’a entamé son second mandat de maire qu’en 2020. Mais Gérard Darmanin mise beaucoup sur elle. Il lui a confié les rênes de son groupe politique à la Métropole européenne de Lille, dont il est toujours conseiller communautaire ; et il n'est pas étranger au fait qu'elle ait été propulsée en juillet 2021 vice-présidente départementale en charge de l’enfance, de la famille et de la jeunesse. Une collectivité dont Gérald Darmanin est également toujours membre. On n’est jamais trop prudent.

Détournement de principe

Parmi les élus voisins de Tourcoing honorés de l’ordre du mérite par Gérald Darmanin, on trouve aussi le maire « macron-compatible » de Roubaix Guillaume Delbar. C’était en janvier 2021… quelques mois avant d’être inquiété par la justice pour fraude fiscale. En mai 2019, cette même médaille fut attribuée à Pascal Nys, à l’époque maire de la ville d’Hem, avant qu’il ne rende les clefs à Francis Vercamer l’année dernière dans un jeu de duo dont la commune a le secret. Il a fallu attendre octobre 2021 pour que la décoration soit accrochée par le ministre au revers du veston de celui qui était entretemps redevenu 1er adjoint.

Gérald Darmanin n’est pas toujours à l’origine de l’instruction du dossier de demande de médaille. Mais il aime à accrocher lui-même la décoration lors de cérémonies emplies de beaux discours dans la grande tradition républicaine. Ce fut le cas pour Jean-Marie Vuylsteker, éphémère maire de Tourcoing à la suite du décès de Didier Droart. Bien que fait chevalier de la Légion d’honneur sur le quota de la ministre de la Cohésion des territoires, c’est bien Gérald Darmanin qui lui a remis la décoration lors d’une belle fête organisée en septembre 2021 au Jardin botanique. 

https://twitter.com/GDarmanin/status/1433873818624434180?s=20

Cette concentration de médaillés du nord de la métropole est plus qu’une anomalie géographique. Elle montre la volonté du ministre de s’imposer dans ce secteur. Pour préparer l’avenir et cajoler les élus de son territoire, la bonne vieille recette de la distribution de médailles fonctionne toujours à plein régime. Et tant pis si cela en détourne en partie le principe...