Marine Le Pen en pole position
La candidate du Rassemblement national (RN) continue d’asseoir son autorité dans les terres nordistes. Dans le département du Nord, ancien bastion socialiste par excellence, Marine Le Pen obtient le très confortable score de 29,27 %, soit 373 127 voix (sur un total de 1 274 781 voix exprimées). Dans un des départements les plus pauvres de France – le taux de pauvreté y avoisine les 19 %, soit quatre points de plus que la moyenne nationale –, la candidate d’extrême droite, qui a principalement mené campagne sur le pouvoir d’achat, parvient à attirer à nouveau le vote des classes populaires, notamment dans les petites villes et les zones rurales.

À l’échelle de la région des Hauts-de-France, territoire marqué par la désindustrialisation, sa domination est encore plus frappante. Marie Le Pen obtient la confiance de plus d'un million d'électeurs, soit 33,5 % des voix. Elle distance largement les 25,40 % des suffrages régionaux qui se sont portés sur Emmanuel Macron, arrivé en seconde place. Ce n'est donc pas un hasard si le président sortant a choisi d'effectuer son premier déplacement de l'entre-deux-tours, ce lundi 11 avril, à Denain, Lens et Carvin.

L’info indépendante a une valeur

Les journalistes de Mediacités proposent chaque jour des enquêtes et analyses locales exclusives. Sans pub, seuls les abonnements financent notre travail. Aidez nous à renforcer notre indépendance.

Profitez de 24h d'accès gratuit pour lire cet article et tous les autres !

  • Lisez chaque semaine nos nouvelles enquêtes
  • Participez à nos investigations
  • Sans engagement. 60€/an ou 7€/mois