Poussée lepéniste, PS et Républicains à l’agonie : ce qu’il faut retenir du premier tour de la présidentielle dans le Nord

Mediacités tire les leçons du scrutin du 10 avril. Elles augurent d'une profonde recomposition politique dans ce département longtemps acquis aux socialistes.

2022-04-presidentielle-premier-tour
Comme en 2017, Jean-Luc Mélenchon est arrivé largement en tête (40,53 %) du premier tour de l’élection présidentielle dans la capitale des Flandres. Photo : Pierre Leibovici / Mediacités.

Marine Le Pen en pole position
La candidate du Rassemblement national (RN) continue d’asseoir son autorité dans les terres nordistes. Dans le département du Nord, ancien bastion socialiste par excellence, Marine Le Pen obtient le très confortable score de 29,27 %, soit 373 127 voix (sur un total de 1 274 781 voix exprimées). Dans un des départements les plus pauvres de France – le taux de pauvreté y avoisine les 19 %, soit quatre points de plus que la moyenne nationale –, la candidate d’extrême droite, qui a principalement mené campagne sur le pouvoir d’achat, parvient à attirer à nouveau le vote des classes populaires, notamment dans les petites villes et les zones rurales.

À l’échelle de la région des Hauts-de-France, territoire marqué par la désindustrialisation, sa domination est encore plus frappante. Marie Le Pen obtient la confiance de plus d'un million d'électeurs, soit 33,5 % des voix. Elle distance largement les 25,40 % des suffrages régionaux qui se sont portés sur Emmanuel Macron, arrivé en seconde place. Ce n'est donc pas un hasard si le président sortant a choisi d'effectuer son premier déplacement de l'entre-deux-tours, ce lundi 11 avril, à Denain, Lens et Carvin.

Découvrez Mediacités gratuitement pendant 48h

Profitez de deux jours pour lire cet article et parcourir tous nos autres contenus :

En renseignant votre adresse e-mail, vous acceptez nos conditions générales d’utilisation.
Mediacités s’engage à ne pas céder votre adresse e-mail à des tiers. En cas d'échec, écrivez à contact@mediacites.fr

  • Accédez aux 4 éditions de Mediacités gratuitement (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse) pendant 48 heures
  • Découvrez un média 100% indépendant et sans aucune publicité

Notre survie dépend de vous

Un journalisme local indépendant, sans publicité, avec chaque semaine des enquêtes introuvables ailleurs : voilà ce que vous propose Mediacités. En vous abonnant aujourd’hui, vous pouvez faire la différence.
Je m’abonne

  • Accès aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • 100 % indépendant, avec 0 % de publicité
  • Résiliation facile à tout moment

Publié le

Modifié le

Temps de lecture : 5 minutes

Par Marion Rivet, Jacques Trentesaux et Pierre Leibovici (cartes)