« Ils se lâchent » : à Lyon, l’extrême droite radicale défie de nouveau les pouvoirs publics

Les violences et provocations se sont multipliées ces derniers mois, dans les rues de Lyon, de la part de 300 à 400 militants radicaux, ragaillardis par un sentiment d'impunité. Les autorités peinent à trouver la parade contre cette galaxie de haine, malgré la dissolution des deux principaux groupuscules de l’extrême-droite locale, en 2019 et 2021.

2022-12-Extreme-droite-Generation identitaire-groupuscule
[Photo d’archive] Lors d’une manifestation organisée, à Lyon, « contre l’insécurité », en 2020. Photo : Antoine Merlet.

Flambeaux et drapeaux lyonnais bleu et rouge à la main, ils montent à Fourvière. Ce 8 décembre dernier, des membres des Remparts de Lyon se sont mêlés à un cortège du diocèse qui célébrait la Vierge. Ce groupuscule d’extrême droite, qui rassemble d’anciens membres de Génération identitaire, association dissoute en mars 2021, brave les autorités : un arrêté préfectoral a interdit l’organisation de leur procession Lugdunum suum (« Notre Lyon ») pour risque de « sérieux troubles à l’ordre public ». 

Une fois les quelque 300 militants glissés au milieu des croyants, les forces de l’ordre préfèrent ne pas intervenir pour éviter un mouvement de foule, alors même qu’une banderole des Remparts est brièvement déployée. « La présence de la foule dans le cadre de la Fête des lumières et de nombreuses familles rendaient nécessaire une intervention proportionnée, justifiera plus tard la préfecture du Rhône. L’arrêté a clairement permis de limiter la portée revendicative de cette manifestation. »

Découvrez Mediacités gratuitement pendant 48h

Profitez de deux jours pour lire cet article et parcourir tous nos autres contenus :

En renseignant votre adresse e-mail, vous acceptez nos conditions générales d’utilisation.
Mediacités s’engage à ne pas céder votre adresse e-mail à des tiers. En cas d'échec, écrivez à contact@mediacites.fr

  • Accédez aux 4 éditions de Mediacités gratuitement (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse) pendant 48 heures
  • Découvrez un média 100% indépendant et sans aucune publicité

Notre survie dépend de vous

Un journalisme local indépendant, sans publicité, avec chaque semaine des enquêtes introuvables ailleurs : voilà ce que vous propose Mediacités. En vous abonnant aujourd’hui, vous pouvez faire la différence.
Je m’abonne

  • Accès aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • 100 % indépendant, avec 0 % de publicité
  • Résiliation facile à tout moment

Publié le

Modifié le

Temps de lecture : 8 minutes

Par Mathieu Périsse et Nicolas Barriquand