Les petits secrets du lobbying européen des collectivités nantaises

Chaque année, près de 900 millions d’euros d’aides et de subventions européennes tombent sur Nantes et les Pays de la Loire. Une manne que chaque collectivité tente de tirer à elle. Avec des méthodes et un succès variables. Qui croque le mieux l'argent de l'Europe ? Revue de détail.

Drapeaux UE

Avouons-le : on pourrait facilement s’y perdre. Dans les échelons, d’abord, entre les aides européennes directement distribuées par l’État français et d’autres qui passent par les collectivités. Dans les dates, ensuite, entre les programmes annuels de subventions et ceux qui s’étalent sur plusieurs années. Dans les sigles, enfin, qui foisonnent tellement qu’ils étourdiraient le plus pointilleux des bureaucrates. Mais une fois que l’on a compris la mécanique de l’Union européenne (UE) dans ce qu’elle a de plus complexe, mais aussi de plus concret, voilà le résultat auquel on arrive : 864,7 millions d’euros... Que représente ce chiffre ? Tout simplement le montant de ce que (dé)verse l’UE chaque année, en aides et subventions diverses, dans les Pays de la Loire. Soit, tout de même, presque l’équivalent des budgets d’investissement du Conseil régional et de Nantes Métropole cumulés !

« Au-delà des fonds que la Région pilote, il y a aussi les subventions que chaque structure [privée ou publique] peut aller directement chercher à Bruxelles pour un projet, décrypte, en vieux routier, Michel Catala, professeur des universités à Nantes et directeur d’Alliance Europa (un laboratoire de recherches spécialisé sur l'UE).

Découvrez Mediacités gratuitement pendant 48h

Profitez de deux jours pour lire cet article et parcourir tous nos autres contenus :

En renseignant votre adresse e-mail, vous acceptez nos conditions générales d’utilisation.
Mediacités s’engage à ne pas céder votre adresse e-mail à des tiers. En cas d'échec, écrivez à contact@mediacites.fr

  • Accédez aux 4 éditions de Mediacités gratuitement (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse) pendant 48 heures
  • Découvrez un média 100% indépendant et sans aucune publicité

Notre survie dépend de vous

Un journalisme local indépendant, sans publicité, avec chaque semaine des enquêtes introuvables ailleurs : voilà ce que vous propose Mediacités. En vous abonnant aujourd’hui, vous pouvez faire la différence.
Je m’abonne

  • Accès aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • 100 % indépendant, avec 0 % de publicité
  • Résiliation facile à tout moment

Publié le

Modifié le

Temps de lecture : 12 minutes

Par Thibault Dumas