Législatives : accords nationaux mais remous locaux à Nantes et en Loire-Atlantique

Une seule circonscription pour le PS, deux pour les écolos, une pour les communistes et une mainmise pour la France Insoumise... A gauche, l'accord de la NUPES rebat toutes les cartes dans la tumultueuse course aux investitures. Mais à droite, comme chez les députés macronistes sortants, on est guère plus sereins…

2022-05-panneaux-electoraux-vides
Aux élections législatives, la quête d’une investiture relève du parcours du combattant. Ici, des panneaux électoraux encore vides. / Image d’illustration : France équipements

«Je ne peux rien vous confirmer pour le moment ». Jusque tard dans la journée d’hier, Christophe Clergeau, l’un des six négociateurs socialistes au QG de la France insoumise, à Paris, entretenait le suspens. Peut-être aussi pour cacher un verdict minimaliste. Pendant ce temps, à Nantes, le 1er secrétaire du Parti Socialiste, Dominique Raimbourg, nageait dans le flou. « Je n’ai aucune confirmation. Ce matin, le PS obtenait la 3e et la 8e circonscription. Ce midi, seulement la 1e et cet après-midi, la 5e et la 1e. C’est à n’y rien comprendre ! » Finalement, c’est en début de soirée que le communiqué officiel est tombé et avec lui, le maigre butin socialiste. Le PS n’obtient que la 1e circonscription de Loire-Atlantique (Nantes, Orvault), celle détenue jusque-là par François de Rugy.

Voilà qui met fin, ou presque, au combat avant l’heure, le plus redouté sans doute avant le scrutin lui-même : la course aux investitures. Passage obligé pour qui veut avoir une chance d’être élu « représentant de la Nation » et de siéger pendant cinq ans dans l‘hémicycle du Palais Bourbon, la désignation des candidats aux législatives est avant tout une affaire nationale. Cette année comme les autres. « A la différence des élections locales, tout ou presque se décide à Paris,

Découvrez Mediacités gratuitement pendant 48h

Les journalistes de Mediacités vous proposent chaque semaine des enquêtes introuvables ailleurs. En vous inscrivant aujourd’hui, vous pourrez :

  • Accéder aux 4 éditions de Mediacités gratuitement (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse) pendant 48 heures
  • Découvrir un média 100% indépendant et sans aucune publicité

En renseignant votre adresse e-mail, vous acceptez nos conditions générales d’utilisation.
Mediacités s’engage à ne pas céder votre adresse e-mail à des tiers.


Publié le

Modifié le

Temps de lecture : 9 minutes

Par Antony Torzec