Les velléités écologiques contrariées d’Elisabeth Toutut-Picard

LÉGISLATIVES 5/10 - SÉRIE : LE BILAN DES DÉPUTÉES ET DÉPUTÉS DE LA HAUTE-GARONNE – La députée haut-garonnaise s’est intéressée à la question pointue de la santé environnementale. Mais malgré un travail salué par des acteurs associatifs du secteur, les avancées sur le sujet restent limitées lors du mandat écoulé.

Elisabeth Toutut-Picard-Photo 2 MaxPPP(3)
La députée (LREM) Elisabeth Toutut-Picard, à l’Assemblée nationale, le 12 mars 2019 / Photo : MaxPPP

Sa priorité
Elisabeth Toutut-Picard a consacré une grande partie de son mandat au domaine peu médiatique de la santé environnementale, qui s’intéresse à

Notre survie dépend de vous

Un journalisme local indépendant, sans publicité, avec chaque semaine des enquêtes introuvables ailleurs : voilà ce que vous propose Mediacités. Aujourd’hui, plus de 5 300 abonnés soutiennent notre travail. Mais ce n’est pas suffisant : nous recherchons 2 000 abonnés d’ici la fin 2022 pour continuer à enquêter. En vous abonnant aujourd’hui, dès 3 euros par mois, vous pouvez faire la différence.
Je m’abonne

  • Accès aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • 100 % indépendant, avec 0 % de publicité
  • Résiliation facile à tout moment

Publié le

Modifié le

Temps de lecture : 4 minutes

Par Dorian Cabrol