Football Leaks : de Valenciennes à Tunis, les coups tordus d’un agent de joueurs

Les documents Football Leaks ne concernent pas que les stars du ballon rond. L'argent a également gangrené les échelons inférieurs : des joueurs inconnus du grand public se retrouvent eux aussi au cœur de féroces batailles entre des agents sans scrupule qui se disputent les contrats.

Bidule_Foot_agents

Les Football Leaks, à l'origine des révélations publiées en décembre 2016 par douze journaux européens dont Mediapart, ont touché les plus grandes superstars du monde du football, de Cristiano Ronaldo à José Mourinho, en passant par Paul Pogba ou David Beckham. Mais dans cette base de 18,6 millions de documents, on trouve aussi des seconds couteaux, joueurs, entraîneurs ou agents inconnus du grand public.  Mediacités et France 3 ont ainsi enquêté sur Jamel Henni, agent aux méthodes douteuses.

Titulaire d'une licence d'agent sportif délivrée par la Fédération française de football, Jamel Henni est président de Team Management. Ce quadragénaire ne possède que 10% des parts de la société. Les 90% restants sont divisés à parts égales entre les deux associés de l'agent, Abdelaziz Ben Aissa et Mustapha M'Naouar. Les trois compères travaillaient déjà ensemble avant la création de la société en janvier 2016. Et n'hésitaient pas à chiper les joueurs des autres agents pour remplir leur portefeuille de contrats.

« Le milieu des agents est une jungle ! » 

Notre survie dépend de vous

Un journalisme local indépendant, sans publicité, avec chaque semaine des enquêtes introuvables ailleurs : voilà ce que vous propose Mediacités. Aujourd’hui, plus de 5 300 abonnés soutiennent notre travail. Mais ce n’est pas suffisant : nous recherchons 2 000 abonnés d’ici la fin 2022 pour continuer à enquêter. En vous abonnant aujourd’hui, dès 3 euros par mois, vous pouvez faire la différence.
Je m’abonne

  • Accès aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • 100 % indépendant, avec 0 % de publicité
  • Résiliation facile à tout moment

Publié le

Modifié le

Temps de lecture : 5 minutes

Par Sylvain Morvan