Péage inversé : la MEL pense à un « plan B »

L’« écobonus mobilité », déjà testé aux Pays-Bas, devait être transposé dans la métropole en 2017. C’était sans compter l’opposition de la Cnil qui a donné un coup de frein à ce projet expérimental. Sa mise en place reste espérée d’ici la fin de l’année mais obligera peut-être les automobilistes à embarquer un GPS.

peage_invere
Illustration Jean-Paul Van Der Elst

L’« écobonus mobilité », déjà testé aux Pays-Bas, devait être transposé dans la métropole en 2017. C’était sans compter l’opposition de la Cnil qui a donné un coup de frein à ce projet expérimental. Sa mise en place reste espérée d’ici la fin de l’année mais obligera peut-être les automobilistes à embarquer un GPS . . .

Notre survie dépend de vous

Un journalisme local indépendant, sans publicité, avec chaque semaine des enquêtes introuvables ailleurs : voilà ce que vous propose Mediacités. Aujourd’hui, plus de 5 300 abonnés soutiennent notre travail. Mais ce n’est pas suffisant : nous recherchons 2 000 abonnés d’ici la fin 2022 pour continuer à enquêter. En vous abonnant aujourd’hui, dès 3 euros par mois, vous pouvez faire la différence.
Je m’abonne

  • Accès aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • 100 % indépendant, avec 0 % de publicité
  • Résiliation facile à tout moment

Publié le

Modifié le

Temps de lecture : 3 minutes

Par Clémence de Blasi