Pour une fois, - et c’est rare -, tous les acteurs de l'économie sociale et solidaire (ESS) sont d’accord : évincer Christophe Itier, le haut-Commissaire en charge de leur secteur, comme le gouvernement l’a fait, ce n'est pas très fair-play. En juillet, le nouveau Premier ministre Jean Castex ne s'est même pas donné la peine de le remercier avant de nommer Olivia Grégoire, secrétaire d'Etat, pour le remplacer. C'est elle qui a dû se charger du sale boulot, alors que, dans ces cas-là, l’oiseau de mauvais augure est plutôt un supérieur dans la chaîne du pouvoir. Et il a fallu attendre octobre pour que soit publié l'arrêté qui le déchargeait de ses fonctions.

Lisez cet article et découvrez les bienfaits d’un média indépendant dans votre ville.

1€ le premier mois

  • Lisez chaque semaine nos nouvelles enquêtes
  • Participez à nos investigations
  • Sans engagement