Travaux publics : Vitse et VRD France bafouent la loi… et rien ne bouge

À Santes, Houplin-Ancoisne et Noordpeene, les habitants subissent de nombreuses nuisances liées à l’activité d'entreprises de démolition et recyclage de matériaux conduites par des membres d'une même famille. Les infractions sont avérées ; les riverains ont le droit pour eux. Et pourtant Vitse et VRD France continuent de planer au-dessus des règlements. Mediacités a cherché à comprendre.

Photo inauguration 2 BV-min
L’entreprise de BTP Vitse Devarem a coulé sans autorisation une dalle de béton de 3 900m2 sur son site d’Houplin-Ancoisne, à deux pas du parc Mosaïc. En plein dans les champs captants, sur lesquels il est en principe interdit de construire. Photo : Bertrand Verfaillie.

À Santes et à Houplin‐Ancoisne, communes du sud‐ouest de Lille, plusieurs dizaines de citoyens endurent un trafic incessant de poids‐lourds dans leurs rues. À Noordpeene, village situé entre Cassel et Saint‐Omer, un couple d’habitants fait une overdose de nuisances visuelles et sonores. Face à eux, dans la métropole lilloise et en Flandre, des entreprises de démolition et recyclage de matériaux conduites par des membres d’une même famille : les Vitse.

S’agit‐il de combats à la régulière, entre intérêts économiques et revendications citoyennes, ponctués de négociations et de compromis ? On en est loin. Dans ces affaires‐ci, il n’est question que d’oppositions frontales, de coups tordus et de règles bafouées. « Quand les lois ne les arrangent pas, les Vitse ne les respectent pas », lâche, tout crûment, un acteur de la filière régionale du recyclage, qui les connaît bien.

Nous vous offrons l’accès à cet article

Profitez de deux jours pour lire cet article et parcourir tous nos autres contenus :

En renseignant votre adresse e‑mail, vous acceptez nos conditions générales d’utilisation.
Mediacités s’engage à ne pas céder votre adresse e‑mail à des tiers. En cas d’échec, écrivez à contact@mediacites.fr
  • J’accède aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • Je découvre un média 100 % indépendant, avec 0 % de publicité

Notre survie dépendra de vous

Un journal local, sans pub, qui enquête chaque semaine sur les pouvoirs locaux en toute indépendance. Voilà ce que propose Mediacités. Voilà ce que vous pouvez sauver en prenant ce [contre] pouvoir. Abonnez‐vous aujourd’hui, et faites la différence. 

Notre survie dépend de vous

Un journal local, sans pub, qui enquête chaque semaine sur les pouvoirs locaux en toute indépendance. Voilà ce que propose Mediacités. Voilà ce que vous pouvez sauver en prenant ce [contre] pouvoir. Abonnez‐vous aujourd’hui, et faites la différence.
Je m’abonne

  • J’accède aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • Je soutiens un média 100 % indépendant, avec 0 % de publicité
  • J’empêche les pouvoirs locaux de gouverner en rond
  • Je peux résilier mon abonnement à tout moment et facilement

Publié le

Modifié le

Temps de lecture : 8 minutes

Favorite

Par Bertrand Verfaillie