La Manche grande ouverte au passage des migrants

Cinq ans après le démantèlement de la « jungle » de Calais, les tentatives de traversée vers l’Angleterre se font désormais très majoritairement par voie maritime, à bord de canots pneumatiques. Malgré les risques très élevés, leur nombre pourrait plus que doubler cette année. Voici pourquoi, vidéos exclusives à l'appui.

Traversee Migrants Manche
Des migrants à bord d’un « small boat » traversant la Manche en septembre 2021. Photo: Aletheia Press

C’est une véritable explosion ! Depuis le début de l’année, le nombre de migrants ayant réussi la traversée entre la France et l’Angleterre s’élève à près de 18 000, selon un décompte fourni mi-octobre par le contre-amiral Philippe Dutrieux, préfet maritime Manche-Mer du Nord. Sur le premier semestre, il atteignait déjà 10 000, soit autant qu’au cours de toute l’année 2020. Et le rythme s’est encore accru, à la faveur de l’été. L’écrasante majorité s’effectuant sur des « small boats », des canots pneumatiques de tailles variables mais systématiquement surpeuplés.

Découvrez Mediacités gratuitement pendant 48h

Les journalistes de Mediacités vous proposent chaque semaine des enquêtes introuvables ailleurs. En vous inscrivant aujourd’hui, vous pourrez :

  • Accéder aux 4 éditions de Mediacités gratuitement (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse) pendant 48 heures
  • Découvrir un média 100% indépendant et sans aucune publicité

En renseignant votre adresse e-mail, vous acceptez nos conditions générales d’utilisation.
Mediacités s’engage à ne pas céder votre adresse e-mail à des tiers.


Publié le

Modifié le

Temps de lecture : 6 minutes

Par Morgan Railane, Aletheia Press