Ce devait être le vrai lancement de la campagne. Ce lundi 3 mai à 18h30, une vingtaine de militants Républicains se retrouvent au domicile de Claudine Hue, rue des Chaudronniers à Linselles. Cette médecin généraliste retraitée de 70 ans a été investie officiellement le 22 février comme candidate Les Républicains sur la 10e circonscription du Nord. Celle-là même sur laquelle Gérald Darmanin a finalement jeté son dévolu. Les militants de terrain sont prêts à en découdre avec le ministre de l’Intérieur qui a trahi son camp en se ralliant au président Macron en 2017.

« Dans la 10e, les Républicains se rebiffent », titre La Voix du Nord la veille. « On ne va pas laisser la 10e circonscription devenir la baronnie de Monsieur Darmanin, martèle Alexandre Sauvage, directeur de campagne de Claudine Hue dans les colonnes du quotidien. Darmanin, c’est le candidat du centre mou. La droite, c’est nous ! » Las ! Deux heures plus tard, les militants quittent le domicile de Claudine Hue entre colère et résignation. Car celle-ci vient de leur annoncer… qu’elle n’était plus candidate. Pis ! Le lendemain, elle affiche publiquement son soutien à Gérald Darmanin – ce qu’elle avait omis de dire à ses partisans l'avant-veille – « parce que c’est un mec bien ».

L’info indépendante a une valeur

Les journalistes de Mediacités proposent chaque jour des enquêtes et analyses locales exclusives. Sans pub, seuls les abonnements financent notre travail. Aidez nous à renforcer notre indépendance.

Profitez de 24h d'accès gratuit pour lire cet article et tous les autres !

  • Lisez chaque semaine nos nouvelles enquêtes
  • Participez à nos investigations
  • Sans engagement. 60€/an ou 7€/mois