Franky « Kiloutou », l’héritier fantasque qui ne voulait pas être un Mulliez

Le fondateur de Kiloutou est devenu la 386ème fortune de France en adoptant un style de vie à l’opposé de l’austérité prônée par ses cousins fondateurs d’Auchan et autre Decathlon. Cette rupture familiale consommée, il se consacre désormais à son dernier grand projet : rénover un château royal bâti au XVIIᵉ siècle dans les Yvelines.

Franky Mulliez 2p
Franky Mulliez, le fondateur de Kiloutou, à bord du 4x4 rouge avec lequel il parcourt son domaine de Dampierre, flanqué de ses deux épagneuls papillon. Photo : Rémi Bayol.

C’est un hangar en tôle grise, visible depuis l’autoroute qui sépare Marcq‐en‐Barœul de Wasquehal, dans la banlieue lilloise. Dans une chorégraphie aussi rythmée que précise, des camions utilitaires entrent sur le parking bordé de peupliers et remplissent leurs coffres de matériel qu’ils transportent jusqu’aux chantiers du coin. Ponceuses à parquet, motobineuse thermique, décolleuse de papier‐peint… Certains chargent même de petites pelleteuses. Tous les outils et équipements arborent une couleur jaune ambrée, comme l’imposant logo à l’entrée du dépôt : « Kiloutou ».

Nous vous offrons l’accès à cet article

Profitez de deux jours pour lire cet article et parcourir tous nos autres contenus :

En renseignant votre adresse e‑mail, vous acceptez nos conditions générales d’utilisation.
Mediacités s’engage à ne pas céder votre adresse e‑mail à des tiers. En cas d’échec, écrivez à contact@mediacites.fr
  • J’accède aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • Je découvre un média 100 % indépendant, avec 0 % de publicité

Notre survie dépendra de vous

Un journal local, sans pub, qui enquête chaque semaine sur les pouvoirs locaux en toute indépendance. Voilà ce que propose Mediacités. Voilà ce que vous pouvez sauver en prenant ce [contre] pouvoir. Abonnez‐vous aujourd’hui, et faites la différence. 

Notre survie dépend de vous

Un journal local, sans pub, qui enquête chaque semaine sur les pouvoirs locaux en toute indépendance. Voilà ce que propose Mediacités. Voilà ce que vous pouvez sauver en prenant ce [contre] pouvoir. Abonnez‐vous aujourd’hui, et faites la différence.
Je m’abonne

  • J’accède aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • Je soutiens un média 100 % indépendant, avec 0 % de publicité
  • J’empêche les pouvoirs locaux de gouverner en rond
  • Je peux résilier mon abonnement à tout moment et facilement

Publié le

Modifié le

Temps de lecture : 15 minutes

Favorite

Par Guillaume Bosmans et Rémi Bayol