Tous les fonctionnaires le savent : pour leur corps de métier, il existe une médecine statutaire dont le rôle est de veiller à l’aptitude médicale aux fonctions des agents et futurs agents en cas de retour de congé, d’embauche, de changement de poste ou de mi-temps thérapeutique. La ville de Lyon, qui emploie 8 660 personnes, ne fait pas exception. Ses personnels et futurs personnels ont obligation de remplir un questionnaire afin que le médecin statutaire puisse valider, en toute connaissance de cause, leur aptitude au travail. Mais celui de la collectivité dirigée par Gérard Collomb présente quelques particularités…

Dans ce document de six pages [voir ci-dessous], nominatif, l’agent se voit demander s’il compte parmi « ses parents, grands-parents, frères et sœurs » des personnes « ayant présenté » un suicide ou un

Plus que jamais, votre ville a besoin d'un média indépendant.

Abonnez-vous dès 5€ par mois

ou lisez nos derniers articles librement pendant 24h