Directrice de campagne de Gérard Collomb, la patronne des transports en commun privatise une voiture de service

Présidente du syndicat des transports en commun de Lyon, Fouziya Bouzerda a utilisé un véhicule de service du Sytral pour des déplacements personnels durant des weekends, des jours fériés ou pendant l'été. Pilier de la campagne de Gérard Collomb, l'élue justifie ces réservations par les congés de son chauffeur.

Lyon : gerard collomb municipal campaigns
Fouziya Bouzerda, lors de l’inauguration du local de campagne de LREM, avec Yann Cucherat, candidat à Lyon et Gérard Collomb, chef de file de l’élection métropolitaine. Photo : Sipa

Difficile de se passer de la voiture... Même quand on préside l’un des meilleurs réseaux de transports en commun de France. A la tête du Sytral depuis 2017, Fouziya Bouzerda ne fait pas exception. Comme Mediacités est en mesure de le révéler, la co-directrice de campagne de Gérard Collomb pour l'élection métropolitaine du Grand Lyon, également numéro deux de sa liste dans la circonscription Lyon Ouest (9e et 5e arrondissements), a utilisé à de nombreuses reprises les voitures de service du syndicat mixte des transports en commun lyonnais, en 2018 et 2019, pour des déplacements qui posent question.

Des centaines de kilomètres effectués pendant des week-ends, des jours fériés et durant l’été, notamment pour effectuer des trajets entre le centre de Lyon et sa résidence secondaire située à

Notre survie dépend de vous

Un journalisme local indépendant, sans publicité, avec chaque semaine des enquêtes introuvables ailleurs : voilà ce que vous propose Mediacités. Aujourd’hui, plus de 5 300 abonnés soutiennent notre travail. Mais ce n’est pas suffisant : nous recherchons 2 000 abonnés d’ici la fin 2022 pour continuer à enquêter. En vous abonnant aujourd’hui, dès 3 euros par mois, vous pouvez faire la différence.
Je m’abonne

  • Accès aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • 100 % indépendant, avec 0 % de publicité
  • Résiliation facile à tout moment

Publié le

Temps de lecture : 8 minutes

Par Mathieu Périsse et Nicolas Barriquand