De Vénissieux à Villeurbanne, le conflit turco-arménien empoisonne le débat public

[2/2] Dans l’Est lyonnais, où vit une importante diaspora arménienne, l’engagement politique de Franco-Turcs éveille des soupçons de collusion avec le régime d’Ankara. Parfois fondés, comme dans le cas d’un ancien colistier d’Yves Blein à Vénissieux. Toujours au prix de polémiques, comme celles qui agitent les municipalités de Meyzieu et Décines.

Candidats-Meyzieu
Aline Sarkissian, colistière de Christophe Quiniou, le maire de Meyzieu, appelle, en juin 2020, la communauté arménienne à voter pour sa liste, aux côtés de Michaël Ozer, autre colistier, d’origine turque, accusé de négationnisme. Capture d’écran Facebook.

Et soudain, le conseil municipal de Vénissieux se retrouve sans dessus dessous. Ce lundi 7 décembre, en toute fin de séance, Christophe Girard, chef de file de la droite locale, présente un vœu - sorte de délibération symbolique. Il demande à l’assemblée communale d’apporter son soutien au peuple arménien et au gouvernement français de reconnaître la république du Haut-Karabagh. Son texte s’appuie sur une résolution récemment adoptée à une large majorité par le Sénat et l’Assemblée nationale.       

De large majorité, il ne sera pas question cette fois-ci… Même au sein du groupe PCF qui contrôle la dernière citadelle communiste de l’agglomération lyonnaise et dans les rangs duquel la discipline n’est pas un vain mot, les voix se dispersent. Plus des deux tiers des 49 élus se réfugient dans l’abstention ou ne prennent pas part au scrutin. La confusion est telle  qu’il faut procéder à un second vote. Au final, le vœu est adopté par 10 voix pour et 6 contre...

L’épisode est loin d’être anecdotique. Il illustre à quel point

Découvrez Mediacités gratuitement pendant 48h

Profitez de deux jours pour lire cet article et parcourir tous nos autres contenus :

En renseignant votre adresse e-mail, vous acceptez nos conditions générales d’utilisation.
Mediacités s’engage à ne pas céder votre adresse e-mail à des tiers. En cas d'échec, écrivez à contact@mediacites.fr

  • Accédez aux 4 éditions de Mediacités gratuitement (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse) pendant 48 heures
  • Découvrez un média 100% indépendant et sans aucune publicité

Notre survie dépend de vous

Un journalisme local indépendant, sans publicité, avec chaque semaine des enquêtes introuvables ailleurs : voilà ce que vous propose Mediacités. En vous abonnant aujourd’hui, vous pouvez faire la différence.
Je m’abonne

  • Accès aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • 100 % indépendant, avec 0 % de publicité
  • Résiliation facile à tout moment

Publié le

Modifié le

Temps de lecture : 13 minutes

Par No guest author exists with the given ID (135118).